Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culture

Retour

15 juin 2019

Sophie Rouillard - srouillard@lexismedia.ca

«Homme de lettres»: quand le facteur et le conteur se rencontrent

Pierre Labrèche

©Sophie Rouillard - Le Citoyen Val d'Or - Amos

Pierre Labrèche pose avec son tout premier livre, «Homme de lettres: chronique d’un facteur-conteur».

Pierre Labrèche a présenté son tout premier livre, Homme de lettres : chronique d’un facteur-conteur, lors du Salon du livre de l’Abitibi-Témiscamingue à Amos, dans lequel l’artiste originaire de La Motte donne vie à des histoires farfelues et touchantes.

«Mes histoires, je les raconte depuis longtemps, explique Pierre Labrèche, qui est conteur depuis près de 20 ans. Je finis toujours par les mettre sur papier pour moi, pour m’en souvenir. Puis, un jour, je me suis dit que ça serait le fun de sortir quelque chose qui les regrouperait toutes.» 

Ainsi, ce recueil d’histoires, publié aux Éditions en Marge, donne un aperçu humoristique du quotidien d’un facteur. 

«J’ai été facteur pendant une trentaine d’années, raconte Pierre Labrèche. Des histoires, j’en ai des tonnes! Lorsque j’avais le temps, j’adorais prendre le temps de m’arrêter et de discuter avec les gens. On se confiait à moi et de beaux liens se sont créés.» 

Pour Homme de lettres, le conteur a toutefois mélangé la fiction et la réalité. Par contre, pas question pour Pierre Labrèche de révéler le vrai du faux. 

«Je ne veux pas dire aux lecteurs quelles histoires sont vraies, admet-il. En l’ignorant, ils seront déchirés entre croire ou non celles qui sont les plus farfelues. Il y a un récit, entre autres, qui est assez intense et je suis certain que la majorité des personnes vont penser qu’il s’agit d’une fausse histoire.» 

L’un des défis de cet ouvrage pour Pierre Labrèche a été l’adaptation. 

«Raconter des histoires et les lire dans un livre c’est très différent, explique-t-il. Il y a eu un gros processus de correction, car je n’écrivais pas les textes de la bonne façon et je mettais aussi beaucoup trop de points d’exclamation. C’est plus compliqué qu’on ne le pense.» 

Pierre Labrèche

©Sophie Rouillard - Le Citoyen Val d'Or - Amos

Pierre Labrèche a raconté quelques-unes des histoires figurant dans son livre au Salon du livre de l’Abitibi-Témiscamingue à Amos.

De nouveaux projets 

Maintenant qu’il est auteur, de nouvelles portes s’ouvrent à Pierre Labrèche, même si ce dernier ne souhaite pas présenter de nouveaux livres prochainement. 

«Pour le moment, je ne prévois pas en sortir d’autres, confie-t-il. Mais qui sait? J’adore le milieu littéraire dans lequel j’ai réussi à entrer.» 

Le conteur sera loin de se reposer, alors que de nombreux projets s’accumulent dans son agenda pour le reste de l’année 2019. 

«Je travaille sur une balade contée pour le 100e anniversaire de La Motte, souligne-t-il. De plus, je travaille aussi sur un spectacle que je présenterai à Montréal à l’automne. Il y a tout le temps des projets qui sont en chantier.» 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média