Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Hockey

Retour

17 juin 2019

Martin Guindon - mguindon@lexismedia.ca

Raymond Cardinal honoré par les Comètes d’Amos

Raymond Cardinal Temple Comètes

©Martin Guindon - Le Citoyen Val d'Or - Amos

Le président des Comètes Léo Gagnon, Raymond Cardinal, nouveau membre du Temple de la renommée, et son épouse Sylvie Cholette.

HONNEURS. Raymond Cardinal, l’un des artisans de la relance des Comètes d’Amos en 2002-2003, a été intronisé au Temple de la renommée de l’organisation, le 15 juin. Il rejoint Marc «Ti-Nom» Caron et les frères Alcide et Marcel Patry.

Les Comètes ont profité du 27e Festival régional de la crevette, l’une de ses importantes activités de financement, pour honorer celui qui a été président de 2002 à 2013. «C’est un très bel hommage. J’avoue que ça me gêne un peu, mais je suis bien content», a-t-il confié après la courte cérémonie.

Raymond Cardinal a possiblement été le président qui a occupé cette fonction le plus longtemps, soit un peu plus de dix ans. Il avait accepté l’invitation d’Alain Brière à rejoindre le conseil d’administration, alors que l’organisation avait pris un congé d’une année.

«Je me souviens qu’il y avait 9 gardiens et 6 joueurs d’avant au camp cette année-là. Jeff-Ray (son fils) avait 14 ans. Il était vraiment choqué parce qu’il voulait jouer midget AA avec les Comètes. On venait de gagner la médaille de bronze à la Coupe Dodge avec un regroupé dans le bantam AA. Je lui avais dit de ne pas s’en faire, qu’il y aurait une équipe l’année suivante. Les parents, on s’était pris en main, et avec Gilles Labrecque, il y avait eu une assemblée. Ils m’ont nommé président. On était de retour l’année suivante avec 67 joueurs au camp de sélection, avec Jacques Larrivée comme entraîneur», raconte celui qui avait aussi redressé les finances de l’équipe.

«Il a redonné ses lettres de noblesse à l’organisation des Comètes d’Amos» - Léo Gagnon

La Coupe Dodge

Sous sa présidence, les Comètes ont remporté la première Coupe Dodge midget AA de la région, en 2006, avec Vincent Larochelle derrière le banc. Une victoire qui en avait surpris plusieurs, alors qu’ils y étaient à titre de deuxièmes qualifiés de la région derrière les Citadelles de Rouyn-Noranda. L’équipe est retournée en 2010 avec Jeff-Ray Cardinal comme entraîneur adjoint. Elle a aussi remporté le Tournoi national midget d’Amos pour la première fois en 17 ans en 2012.

«Ce sont mes plus beaux souvenirs, la Coupe Dodge et notre victoire en finale du Tournoi midget avec Jeff-Ray comme coach. J’étais vraiment entouré de bonnes personnes au conseil d’administration, qui travaillaient toutes pour les jeunes», a-t-il affirmé, en ayant aussi une pensée pour Jeff-Ray, dont il a rappelé les qualités de rassembleur.

Un choix naturel

Pour le président actuel Léo Gagnon, Raymond Cardinal s’avérait un choix naturel. Il fallait reconnaître son grand apport à la famille des Comètes.

«Rapidement, son implication acharnée et sa passion pour le hockey ont suscité une marque de reconnaissance qui, par la suite, l’a mené à la présidence de la Ligue midget AA Norbord. Afficher les couleurs de l’équipe était une priorité pour lui et quelque chose de très valorisant pour les joueurs et pour Amos. Le nom et le logo des Comètes sont apparus sur l’autobus, les poches de hockey, les survêtements, les manteaux, les articles promotionnels et j’en passe», a-t-il souligné, ne manquant pas de souligner l’apport de son épouse Sylvie, de ses fils Charles-David et du regretté Jeff-Ray ainsi que de sa fille Claudia dans les succès de Raymond Cardinal à titre de président.

C’est aussi lui qui avait eu l’idée d’accrocher les chandails de Pierre Larouche et André Savard, deux anciens grands joueurs des Comètes qui ont fait carrière dans la Ligue nationale de hockey.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média