Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Hockey

Retour

18 juin 2019

Pierre-Olivier Poulin - popoulin@lexismedia.ca

Maxence Guenette serein à l’approche du repêchage

Maxence Guenette - Foreurs Val-d'Or

©Pierre-Olivier Poulin - Le Citoyen Val d'Or - Amos

Maxence Guenette est identifié comme le 57e meilleur espoir en Amérique du Nord.

HOCKEY JUNIOR - Avec le calme qu’on lui connait, le défenseur Maxence Guenette compte profiter pleinement du repêchage 2019 de la LNH, les 21 et 22 juin à Vancouver, au lieu de s’en faire avec son rang de sélection.

Présent pour accueillir les nouveaux membres des Foreurs de Val-d’Or lors du repêchage de la LHJMQ, le 8 juin, l’arrière originaire de St-Jean-Chrysostome ne démontrait aucune nervosité à seulement quelques jours d’une des journées les plus importantes de sa vie. 

«C’est excitant, mais je ne fais aucune attente pour là. Je m’en vais là avec ma famille et ça va être un peu comme des vacances. Si j’ai la chance d’être choisi, ça va être un plus dans cette semaine, mais sinon je n’ai aucune attente», a révélé Guenette, rencontré sur le plancher du Centre Vidéotron. 

«J’ai rencontré plusieurs équipes au cours de l’année. Pour l’instant, ce sont plus des rencontres personnelles qui leur permettaient d’apprendre à me connaître un peu plus. Par contre, je ne crois pas qu’une équipe soit plus avancée qu’une autre dans mon cas», ajoute-t-il. 

Des hauts et des bas 

Le principal intéressé ne passe pas par quatre chemins quand vient le temps de décrire les derniers 10 mois, affirmant que le tout s’est déroulé en montagne russe. 

Membre de l’équipe nationale qui a remporté l’or à la Coupe Hlinka-Gretzky, Guenette a par la suite été ignoré pour le Match des meilleurs espoirs de la Ligue canadienne de hockey et n’a pas accompagné la formation canadienne au Championnat des moins de 18 ans. 

En contrepartie, son jeu en lui-même sur la patinoire a rehaussé sa cote aux yeux des différents recruteurs alors qu’il est passé d’un espoir C (5 à 7e ronde), à 69e meilleur espoir nord-américain sur le bilan de mi-saison, jusqu’à la 57e place en Amérique du Nord. 

«Ç’a plus ou moins répondu à mes attentes. J’ai eu des bons moments et des moins bons. Comme on dit, je ne peux rien y faire et j’ai juste joué au hockey, toute la saison. Un repêchage ne va pas prédire toute ta carrière et ton processus de développement», a analysé Guenette. 

«Tout dépend de ce que le joueur va faire. Je suis prêt à travailler très fort. Même ceux qui sont repêchés avant moi, pour moi, ça ne veut rien dire», ajoute-t-il. 

Déjà en préparation pour sa troisième saison junior avec les Foreurs, le #21 du vert et or constate que ses responsabilités depuis le début de sa carrière vont l’aider pour la suite des choses. 

«Je travaille sur ma force physique comme tout le monde. La rapidité est quelque qu’il faut toujours améliorer parce que le hockey de nos jours est de plus en plus vite. Je m’entraîne tout de même de façon globale», a-t-il mentionné. 

En bonne compagnie 

En plus de compter sur sa famille et ses proches, Guenette pourrait être accompagné par quelques coéquipiers alors que Jonathan Lemieux (21e meilleur gardien), Jacob Gaucher (159e) ainsi que Jérémy Michel (160e) ont vu leur nom apparaître sur la liste finale de la Centrale de recrutement. 

«C’est le fun de voir que nos efforts ont été récompensés même si ç’a été plus ou moins facile. On voit qu’il y a du positif et notre carrière ne se termine pas là. On va continuer de travailler et ça augure bien pour le futur», a souligné le défenseur. 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média