Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Sports

Retour

19 juin 2019

Pierre-Olivier Poulin - popoulin@lexismedia.ca

Une cure de jeunesse pour d’Arbre en arbre au parc Joannès

©Gracieuseté - AFAT

De nouvelles installations agrémenteront les parcours d’Arbre en arbre, cet été.

ROUYN-NORANDA - Les parcours d’Arbre en arbre du Parc Joannès proposeront un nouveau challenge à compter du 22 juin alors qu’une dizaine de nouveaux modules seront disponibles à la population.

Il s’agit de la première modification de parcours depuis la construction des installations, en 2012. Quatre d’entre eux seront dans le sentier Sensation tandis que deux sont installés dans ceux de DécouverteÉmotion et Petit aventurier

Près de 140 000 $ ont été nécessaires pour l’élaboration de ces nouveaux modules. Une association entre Tourisme Rouyn-Noranda, en association avec le ministère du Tourisme, la minière Hécla-Québec, le Centre local de développement de Rouyn-Noranda et le municipal aura permis la mise en place de cette idée. 

«C’est une journée très excitante pour nous! Il y a longtemps que nous voulions apporter de la nouveauté dans nos parcours pour rehausser l’expérience des clients. Nous ne pouvons faire autrement que de dire un énorme merci à nos partenaires. Nous sommes fiers d’inaugurer nos nouveaux jeux en leur présence et attendons avec beaucoup d'impatience la journée du 22 juin prochain, afin de présenter le tout à notre clientèle. Nous voulions hausser le niveau de difficulté de certains parcours. On peut dire que c’est réussi!», ne cache pas la directrice générale de l’Association forestière de l’Abitibi-Témiscamingue (AFAT), gestionnaire du Parc-Aventure Joannès, Isabelle Boulianne, dans un communiqué. 

«D’Arbre en arbre est un de nos joyaux à Rouyn-Noranda. Les installations sont de grande qualité et nous permettent de voir notre forêt sous un angle nouveau. Merci à l’équipe de l’AFAT qui voit grand et loin avec ce projet plus grand que nature», a déclaré le conseiller du quartier McWatters/Cadillac, Benjamin Tremblay-Lapointe. 

Rappelons qu’annuellement, l’endroit attire près de 8000 personnes en moyenne. 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média