Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Économique

Retour

26 juin 2019

Anne Blondin - ablondin@lexismedia.ca

Alexandria ciblée par une offre d’achat hostile

Bras de fer à prévoir entre Agnico Eagle et Minière Osisko

AB-Agnico-Alexandria

©Photo Alexandria Minerals

Agnico Eagle a déposé une offre d’achat hostile aux actionnaires d’Alexandria Minerals. Sur la photo, on voit des travaux de forage sur la propriété Orenada, située près de Val-d’Or.

Agnico Eagle désire se porter acquéreur d’Alexandria Minerals et a signifié son intention en présentant une offre au conseil d’administration de cette dernière le 13 juin. 

La proposition faite par Agnico Eagle est considérée comme étant supérieure à l’entente qu’a signée Alexandria avec Chantrell Venture le 14 mai. Chantrell a été avisée de l’offre qui a été déposée et a donc jusqu’au jeudi 27 juin à 23h59 pour déposer une proposition à Alexandria qui serait à la hauteur de celle d’Agnico Eagle. Si ce devait être le cas, l’entente Chantrell-Alexandria serait maintenue. Si l’entente est rompue, Alexandria devra payer 875 000 $ à Chantrell en frais de résiliation. 

Placement stratégique pour Agnico Eagle 

Si le rachat d’Alexandria par Agnico Eagle va de l’avant, celle qui est notamment propriétaire des mines LaRonde et Goldex pourrait «consolider 14 819 hectares supplémentaires de concessions minières couvrant 35 kilomètres le long de la faille de Cadillac-Larder Lake», est-il précisé dans le communiqué du 13 juin. 

De plus, Agnico Eagle mettrait la main sur trois propriétés appartenant à Alexandria soit Orenada, Akasaba et Sleepy. Les ressources historiques présumées regroupées pour ces trois projets sont de 526 702 onces d’or. 

«Agnico Eagle a un long historique de collaboration avec Alexandria, à la fois comme investisseur et lors de l’achat de la propriété Akasaba Ouest en 2014. Nous croyons que les principales propriétés d’Alexandria sont très prometteuses et sous-explorées, et qu’elles pourraient fournir des sources de minerai à notre mine Goldex, située à proximité», a indiqué le vice-président principal exploration d’Agnico-Eagle, Alain Blackburn, par voie de communiqué. 

Dissidence face à Chantrell 

Détenant 5,6 % des actions d’Alexandria Minerals, Agnico Eagle a annoncé publiquement, le 13 juin, et réitéré, le 24 juin, qu’elle voterait contre la proposition de Chantrell, si tel devait être le cas. 

«Agnico Eagle entend exercer ses droits à la dissidence à l’égard de l’offre de Chantrell, conformément à l’ordonnance provisoire de la cour au sujet de la transaction liée à Chantrell. Advenant que les actionnaires d’Alexandria votent contre l’offre inférieure de Chantrell ou que celle-ci soit résiliée avant la réunion des actionnaires d’Alexandria, Agnico Eagle ira de l’avant avec son offre supérieure», peut-on lire dans le communiqué du 24 juin. 

Minière Osisko derrière Chantrell 

En mai, le journaliste Patrick Rodrigue rapportait que Chantrell Ventures avait annoncé être en pourparlers avec Minière Osisko afin que cette dernière procède à une prise de contrôle inversée. Si les discussions devaient s’avérer positives, Chantrell changerait de nom afin de devenir Minière O3 (pour Osisko 3). Par cette transaction, Minière O3 deviendrait l’unique propriétaire d’Alexandria Minerals. Le tout devrait être conclu en juillet. 

Offre plus intéressante 

Agnico Eagle cependant laisse entendre que sa proposition serait plus avantageuse pour les actionnaires d’Alexandria Minerals que celle que pourrait faire Chantrell. La proposition d’Agnico Eagle pourra permettre aux actionnaires d’Alexandria, selon certains paramètres, de convertir leurs actions pour des actions ordinaires d’Agnico Eagle. Ainsi, ils pourraient poursuivre leur participation dans le développement des propriétés de la faille de Cadillac. 

Si la proposition de Chantrell l’emporte, les actionnaires deviendront les actionnaires d’une société junior nouvellement créée par Minière Osisko et qui posséderait notamment les projets aurifères Marban à Malartic et Garrison à Larder Lake. 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média