Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Économique

Retour

26 juin 2019

Martin Guindon - mguindon@lexismedia.ca

MRC Abitibi: 900 000 $ de plus pour aider les entrepreneurs

Fonds local solidarité MRC Abitibi

©Martin Guindon - Le Citoyen Val d'Or - Amos

Dans l’ordre: Éric Desaulniers, du réseau des Fonds locaux de solidarité, la députée Suzanne Blais, la ministre déléguée Marie-Ève Proulx, Claire Bolduc, présidente de la Conférence des préfets, le préfet Sébastien D’Astous et Simon Simard, président du CLD Abitibi.

ÉCONOMIE. Le CLD Abitibi dispose d’un nouveau levier de 900 000 $ pour appuyer le développement des entreprises de la MRC Abitibi, avec la mise en place d’un fonds local de solidarité (FLS).

Ce nouveau fonds est constitué de 750 000 $ provenant du Fonds de solidarité FTQ, de 100 000 $ de la Fédération québécoise des municipalités (FQM) grâce à une mesure du gouvernement du Québec et de 50 000 $ de la MRC Abitibi.

Avec le FLS, le CLD Abitibi pourra supporter des entrepreneurs dans leurs projets de démarrage, d’expansion et d’acquisition d’entreprises avec du capital de risque sous la forme de prêts pouvant atteindre un maximum de 100 000 $. L’aide du FLS pourra aussi être combinée à celle du fonds local d’investissement, aussi géré par le CLD Abitibi, qui peut injecter jusqu’à 100 000 $ dans un projet.

Occuper le territoire

«Ce fonds servira à soutenir les entreprises œuvrant sur le territoire de la MRC afin d’assurer leur croissance et par le fait même, de générer et de maintenir des emplois durables et de qualité en région. Pour moi, il représente une source et un potentiel d’innovation, de consolidation et de croissance des entreprises, et on sait que c’est ce qui fait en sorte qu’on occupe nos territoires», a déclaré Marie-Ève Proulx, ministre déléguée au Développement économique régional, qui a fait l’annonce avec différents partenaires, le 26 juin, à Amos.

«J’ai souvent accompagné des jeunes entrepreneurs et je peux vous dire que lorsqu’ils pouvaient avoir du financement, c’était un plus pour eux. Je souhaite beaucoup de succès à tous les entrepreneurs qui pourront bénéficier de ce fonds et de l’expertise des gens du CLD Abitibi», a renchéri Suzanne Blais, députée d’Abitibi-Ouest.

«Le petit plus»

«Le FLS vient nous donner un levier financier pour aider nos entrepreneurs qui ont besoin de différents types de capitaux, qui ont besoin de bâtir un montage financier qui va leur permettre d’être moins stressés et de pouvoir réaliser leur projet. Je suis très content d’annoncer que le CLD aura en ses mains un nouveau produit disponible pour développer le territoire et les PME. J’espère que les gens vont venir cogner à notre porte», a pour sa part souligné Sébastien D’Astous, préfet de la MRC Abitibi.

«Le FLS permet ce que d’autres fonds ne permettraient peut-être pas. On soutient des entreprises avec du capital de risque. Et c’est souvent le petit plus qui permet à une idée, à un projet, à un entrepreneur de prendre son envol. C’est souvent le petit plus qui vient compléter le financement, qui permet de faire une innovation dans une entreprise, qui permet d’améliorer la productivité, qui va faciliter l’accès à d’autres fonds», a fait valoir à son tour Claire Bolduc, présidente de la Conférence des préfets et membre du conseil d’administration de la FQM.

Encore de l’argent?

«Ce sont 86 M $ que le Fonds de solidarité FTQ met à la disposition des MRC partout sur le territoire. Alors, si les 750 000 $ ne sont pas suffisants et que vous avez le vent dans les voiles, sachez qu’il y a encore de l’argent et que ce sera possible de faire une demande de financement additionnel», a rappelé Éric Desaulniers, directeur général de la société en commandite Fonds locaux de solidarité FTQ, au préfet Sébastien D’Astous.

Le Québec en compte maintenant 84 FLS répartis dans 79 MRC, dont trois en Abitibi-Témiscamingue dans les MRC Abitibi, Témiscamingue et Vallée-de-l’Or.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média