Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Société

Retour

27 juin 2019

Martin Guindon - mguindon@lexismedia.ca

Des élèves aménagent une forêt nourricière à Amos

Foret Nourricière Amos

©Martin Guindon - Le Citoyen Val d'Or - Amos

Les participants présents lors de l’inauguration de la forêt nourricière posent en compagnie de Line Gagnon (à gauche), Isabelle Dion (à droite) ainsi que les enseignantes Jocelyne Poiré et Katya Godmer. Alexandre Magnan a reçu un certificat pour sa grande contribution au projet.

ÉDUCATION. Des élèves de l’école secondaire d’Amos ont acquis de nouvelles compétences tout en posant un geste pour la planète en aménageant une forêt nourricière.

Cette initiative a été réalisée avec le soutien financier du volet design environnemental de l’organisme Fusion jeunesse. Les 18 élèves de 15 à 17 ans inscrits au programme de formation préparatoire au travail avec les enseignantes Jocelyne Poiré et Katya Godmer ont pris part au projet.

Sous la coordination d’Isabelle Dion, de la Lucarne Verte, ils ont aménagé quatre îlots dans lesquels ils ont planté plusieurs variétés de plantes, fleurs et arbustes. La forêt nourricière est située à l’extrémité nord-ouest du terrain du pavillon La Forêt, à l’entrée du stationnement des autobus.

Un jardin… comme une forêt

«Le concept d’une forêt nourricière est vraiment simple. C’est un jardin dans lequel on retrouve des plantes qui nous donnent des récoltes comestibles. On parle de petits fruits, de fines herbes, des épices… C’est un jardin à l’image d’une forêt. On s’inspire de la forêt pour créer un petit écosystème. Les plantes sont choisies et placées selon leurs fonctions écologiques; le rôle qu’elles vont jouer dans notre petit jardin», a expliqué Isabelle Dion, lors de l’inauguration officielle de la forêt nourricière, le 14 juin.

On y retrouve par exemple des groseilliers, des fraisiers, des gadelles, des bleuets, de la ciboulette, du myrique baumier, des amélanchiers, etc. «Ce sont toutes des plantes qui poussent très bien ici, dont certaines qu’on retrouve en forêt. Il fallait aussi qu’elles soient adaptées au sol qu’on a ici, qui est plutôt argileux, et qu’elles soient faciles d’entretien», fait valoir la coordonnatrice du projet.

Matières scolaires et compétences

Cette dernière est d’ailleurs l’instigatrice du projet. «Ça part vraiment d’Isabelle. C’est elle qui nous a approchés avec cette idée. Il pourrait y avoir d’autres phases dans l’avenir. On pourrait par exemple construire des bacs et des bancs pour aménager le site. Ce qui est intéressant avec un projet comme celui-ci, c’est qu’on touche à plusieurs matières scolaires en classe», souligne Jocelyne Poiré.

«Isabelle a fait un travail vraiment exceptionnel. Elle a accompagné les élèves pour toutes les étapes de réalisation du projet, et ce, depuis le mois de janvier. Grâce à ce projet, les élèves ont appris une multitude de choses et développé une panoplie de compétences. Ils ont procédé au choix des plantes, préparé les semis dont ils se sont ensuite occupés et appris les principes de base des soins à apporter aux plantes. Ils ont aussi eu à faire face à certains imprévus et les gérer», a souligné la directrice adjointe Line Gagnon, qui a invité les élèves à être les gardiens de la forêt nourricière et d’en prendre soin.

Un parc nourricier

On a profité de l’inauguration de la forêt nourricière pour souligner l’aménagement d’un parc nourricier devant l’entrée du service des sports au pavillon La Forêt. Les élèves en sciences et technologie de 4e secondaire des enseignantes Renée Roy et Julie Turcotte ont construit des bacs et une chaise longue avec des matières recyclées.

«On voulait faire un projet manuel environnemental. Les élèves ont très bien embarqué. Ils ont notamment recyclé du bois de palettes. Ils ont travaillé avec d’autres outils que ceux qu’on utilise normalement. Tout ce qui pousse dans les bacs est comestible. On parle de tomates, cerises de terre, capucines, etc.», précise Renée Roy.

Bacs nourriciers Amos

©Martin Guindon - Le Citoyen Val d'Or - Amos

Le parc nourricier est situé à l’entrée du service des sports du pavillon La Forêt.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média