Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Économique

Retour

01 juillet 2019

Anne Blondin - ablondin@lexismedia.ca

Mines Abcourt ralentie par des ennuis mécaniques

L’usine Géant Dormant usinera du minerai à forfait

AB-Abcourt_trimestre

©Photo L’Éclat/Le Citoyen – Patrick Rodrigue

Panne électrique et bris mécaniques ont ralenti la production d’or de Mines Abcourt entre janvier et mars 2019.

Panne électrique et bris mécaniques ont ralenti la production d’or de Mines Abcourt entre janvier et mars 2019. 

Au cours des trois premiers mois de l’année, seulement 26 154 tonnes de minerai tirées de la mine Elder à Évain ont pu être traitées à l’usine de Géant Dormant, au nord d’Amos, et 4000 onces d’or ont pu être produites, comparativement à 34 525 tonnes de minerai traitées et 4505 onces d’or produites pour la même période en 2018. 

Malgré ce ralentissement, Mines Abcourt a tout de même produit plus d’or au cours des neuf premiers mois de son année financière que lors de l’année précédente et elle continue d’être rentable. Selon les informations transmises par communiqué, en date du 31 mars, la société avait ainsi produit 11 109 onces d’or contre 10 779 onces à pareille date en 2018. Elle aimerait stabiliser la production à la mine Elder et ainsi être en mesure de traiter au moins 12 500 tonnes de minerai par mois. 

Entre janvier et mars 2019, Abcourt a également découvert une nouvelle veine au niveau 9 de la mine Elder. De plus, la société a reçu l’autorisation environnementale ministérielle afin d’effectuer le traitement à forfait de minerai d’un nouveau client. D’ailleurs, la société prévoit utiliser l’usine Géant Dormant à pleine capacité afin de traiter du minerai à forfait et serait en pourparlers avec des clients potentiels. 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média