Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culture

Retour

02 juillet 2019

Sophie Rouillard - srouillard@lexismedia.ca

Le retour sur scène tant attendu de Cathy Gauthier

Cathy Gauthier

©Gracieuseté - Agence QMI

Cathy Gauthier sera officiellement de retour sur scène dès 2020.

Après quatre ans loin des projecteurs, l’humoriste Cathy Gauthier effectue peu à peu son grand retour sur scène, en commençant par un retour aux sources au Festival de l’humour en Abitibi-Témiscamingue (FHAT), ce samedi 6 juillet à Val-d’Or.

Pour la Rouynorandienne d’origine, participer au Festival est l’une des étapes nécessaires pour se replonger dans sa passion. 

«Je suis très excitée, confie-t-elle. Je crois que mon métier c’est comme faire du vélo, ça ne s’oublie pas. D’autant plus que je vais être dans ma région natale, alors j’ai bien hâte.» 

Cathy Gauthier présentera ainsi plusieurs numéros de son dernier spectacle, <@Ri>Pas trop catholique<@$p>, qui lui a permis de rafler l’Olivier de l’Auteur de l’année et du prix du spectacle de l’année au gala de l’ADISQ en 2015. 

«Je regarde le DVD du spectacle, admet l’humoriste en riant. Je relis aussi mes textes pour me pratiquer. Ce retour est un beau défi pour moi et le public m’a beaucoup manqué.» 

Quatrième one woman show 

Qui dit retour sur scène, dit nouvelle tournée. En effet, dès la fin de l’été, l’humoriste se plongera dans l’écriture de son quatrième spectacle. 

«L’écriture, c’est la partie la plus difficile et angoissante, assure Cathy Gauthier. Une fois sur scène, les rires des gens c’est tellement gratifiant. C’est vraiment ça, ma paie.» 

Pour ce nouveau one woman show, la Rouynorandienne parlera évidemment de sa nouvelle vie en tant que maman. 

«Je ne veux pas parler que de ça, mais c’est un gros changement dans ma vie, alors je n’ai pas le choix d’en faire mention, estime Cathy Gauthier, qui a accouché de sa fille Alice en avril 2018. Ça fait partie de ma nouvelle réalité.» 

C’est un départ 

Par ailleurs, le Festival se mettra en branle dès ce soir avec la tournée des finissants de l’École de l’humour. Ils seront du côté de la salle Félix-Leclerc à Val-d’Or le 2 juillet, au Théâtre des Eskers à Amos le 3 juillet et au Petit Théâtre du Vieux-Noranda à Rouyn-Noranda le 4 juillet. 

Mercredi, une nouveauté s’offre pour les festivaliers anglophones: le Laugh & blues, une soirée où humour et musique se marieront grâce à un partenariat entre le Festival d’humour de l’Abitibi-Témiscamingue et le Festival de Blues Eldorado. L’humoriste Howie Miller et le groupe Ben Racine Band se chargeront d’animer la soirée qui se tiendra le 3 juillet au Bar Bistro l’Entracte à Val-d’Or. 

Jeudi la formation Sexe Illégal sera en prestation à l’intérieur, soit à la nouvelle salle de diffusion La Cabane. 

Animées par Mathieu Cyr, les trois soirées gala présenteront 10 humoristes bien connus du public, mais également les finalistes de la 17e édition du Concours de la relève de l’humour. 

La première soirée gala, le 5 juillet, mettra à l’honneur les finalistes du Concours de la relève de l’humour, puis les humoristes Dave Morgan et Mariana Mazza. 

Le lendemain, le 6 juillet, la soirée sera colorée par les prestations de Jérémie Larouche, Sam Breton (qui est d’ailleurs un ancien gagnant du Concours de la relève du Festival), Martin Perizzolo et Cathy Gauthier. 

Finalement, le 7 juillet, la dernière soirée gala sera celle des raconteurs, avec Mathieu Cyr, Simon Leblanc et Michel Barrette.  

Notons enfin que pour les plus jeunes, on comptera la prestation d’Ari Cui Cui au Théâtre Télébec de Val-d’Or, le 6 juillet. 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média