Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Politique

Retour

05 juillet 2019

Marc-André Gemme - magemme@lexismedia.ca

L’Abitibi-Ouest pourrait être exclue de la loi sur les milieux humides

La moitié des terres de l’Abitibi-Ouest sont considérées comme des milieux humides dans la nouvelle règlementation.

Après des mois de travail et de frustrations, la MRC d’Abitibi-Ouest pourrait finalement avoir eu raison dans le dossier des milieux humides en convainquant le ministre de l’Environnement, Benoit Charrette, que la loi n’avait aucun sens sur son territoire.

«Lorsque le ministre est venu rencontrer les MRC, il a expliqué que l’Abitibi-Ouest avait présenté un excellent dossier, que la loi sur les milieux humides ne pouvait pas s’appliquer à une MRC comme la nôtre et qu’il y aurait des changements», a annoncé le préfet de la MRC d’Abitibi-Ouest, Jaclin Bégin, lors du conseil des maires de juin. 

Montants disproportionnés 

L’équipe de l’aménagement du territoire, composée de Normand Grenier et de Jonathan Arsenault, avait préparé un dossier complet sur le sujet qui avait été déposé au sous-ministre. 

«Ils ont préparé un mémoire et quelques éléments ont retenu l’attention du sous-ministre, dont les montants exigibles pour la compensation, qui sont disproportionnés par rapport à la valeur d’un terrain», a expliqué la directrice générale sortante de la MRC, Nicole Breton. 

Par exemple, elle cite la vente d’un terrain en Abitibi-Ouest qui se ferait à 2 $ du mètre carré, alors que la compensation financière pour le milieu humide aurait été de 18 $ du mètre carré. 

«De plus, la moitié du territoire est composé de milieux humides ou potentiellement humides, selon la nouvelle définition, et les eaux de l’Abitibi-Ouest se déversent vers le nord dans le bassin versant de la Baie-James, donc au nord du 49e parallèle, un territoire qui n’est pas soumis au règlement sur les milieux humides», a souligné Mme Breton. 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média