Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culture

Retour

08 juillet 2019

Dominic Chamberland - dchamberland@lexismedia.ca

Une 22e édition «plus que satisfaisante!»

Le Festival d'humour de l'Abitibi-Témiscamingue fait encore rire la région

Mariana Mazza

©Photo L'Éclat/Le Citoyen - Dominic Chamberland

Mariana Mazza, l'une des têtes d'affiche du 22e Festival d'humour de l'Abitibi-Témiscamingue.

On en a encore ri un bon coup cette année au Festival d’humour de l’Abitibi-Témiscamingue, qui présentait sa 22e édition du 2 au 7 juillet à Val-d’Or, mais aussi à Rouyn-Noranda et à Amos.

Mathieu Cyr

©Photo L'Éclat/Le Citoyen - Dominic Chamberland

L'animateur des Soirées Gala pour cette 22e édition, Mathieu Cyr.

Le président du Festival, Robert-André Adam, en trace d’ailleurs un bilan fort positif. «Une édition plus que satisfaisante!, a-t-il lancé. En six ans comme président, le Festival de 2019 a été l’un de mes plus beaux. À part une très courte pluie vendredi soir, nous avons eu trois soirées de beau temps pour les spectacles extérieurs, les gens sont venus en grand nombre, tout s’est bien passé pour l’organisation et les artistes ont tous été excellents. Franchement, on ne changerait rien à cette édition», a affirmé M. Adam.

L’organisation n’avait pas encore les chiffres officiels en main au moment de l’entrevue (dimanche), mais on estime que les trois Soirées Gala à l’amphithéâtre naturel de la Cité de l’Or ont attiré au moins 4000 personnes chacune. Chose certaine, c’était noir de monde.

«Je ne stresse plus avec les chiffres d’assistances; l’important, c’est de faire l’événement pour les gens qui sont là, que les artistes apprécient leur séjour chez nous, que nos partenaires soient satisfaits et que tout le monde ait du plaisir, a indiqué le président Adam. Avec un comité organisateur aussi dévoué et la qualité de bénévoles que nous avons (une centaine durant la semaine du Festival), l’événement est tellement bien rôdé maintenant. On a même des bénévoles qui sont là depuis 22 ans», a-t-il raconté.

Belles prestations

Que ce soit pour les prestations des finissants de l’École nationale de l’humour à Val-d’Or, Rouyn-Noranda et Amos, pour la soirée anglophone «Laugh and Blues» à L’Entracte (un spectacle de Howie Miller suivi d’un show de blues), pour la soirée éclatée avec Sèxe Illégal à La Cabane, pour le spectacle gratuit pour enfants au Théâtre Télébec avec Ari Cui Cui ou pour les trois Soirées Gala à la Cité de l’Or avec l’animateur Mathieu Cyr, Dave Morgan, Sam Breton, Martin Perizzolo, Jérémie Larouche et Simon Leblanc ainsi que les têtes d’affiche Mariana Mazza, Cathy Gauthier et Michel Barrette, le public a répondu à l’appel en grand nombre, selon Robert-André Adam.

Michel Barrette

©Photo L'Éclat/Le Citoyen - Dominic Chamberland

Michel Barrette

Simon Leblanc

©Photo L'Éclat/Le Citoyen - Dominic Chamberland

Simon Leblanc

«C’était plein partout!, a-t-il souligné. La tournée des finissants de l’École de l’humour, notamment, est devenue une valeur sûre; on se déploie ailleurs dans la région avec eux, ils donnent le ton à la semaine et livrent un show extraordinaire. De l’avis général, la cohorte de cette année est la meilleure depuis qu’ils viennent ici. La soirée ‘’Laugh and Blues’’, en collaboration avec le Festival de blues Eldorado, est un beau concept qui a été apprécié du public, tandis que Sèxe Illégal et le spectacle pour enfants ont aussi été un succès total, a soutenu M. Adam.

«Aux Soirées Gala, c’est sûr que les Cathy Gauthier, Mariana Mazza et cie ont pris le contrôle de la scène, alors que des jeunes de la relève tels Jérémie Larouche et Sam Breton ont présenté des shows fabuleux. Ils ont une belle prestance sur scène et on voit qu’ils maîtrisent leur art», a fait valoir le président.

Un doublé signé Jo Cormier

D’autre part, le 17e Concours de la relève de l’humour a couronné Jo Cormier en double, lui qui a raflé les prix du public et du jury lors de la grande finale tenue au cours du Festival d’humour de l’Abitibi-Témiscamingue.

Comme vainqueur de ce concours, Cormier s’ajoute à des noms bien connus tels François Bellefeuille, Olivier Martineau, Philippe Laprise et Rosalie Vaillancourt. «On ne prétend pas lancer des carrières avec ce concours, mais on espère contribuer à leur démarrage», a signifié Robert-André Adam.

Jo Cormier

©Photo L'Éclat/Le Citoyen - Dominic Chamberland

Jo Cormier aura séduit à la fois le jury et le public pour être couronné grand gagnant du 17e Concours de la relève de l'humour.

Pas toujours pour toute la famille

Si les spectacles de certains humoristes (entre autres exemples ceux de Cathy Gauthier et de Mariana Mazza cette année ou celui de Mike Ward dans le passé) ne s’adressent pas nécessairement à toute la famille en raison de leur contenu plutôt cru, les organisateurs du Festival d’humour n’ont nullement l’intention d’en interdire l’accès aux jeunes.

«On s’est déjà posé la question à savoir si on devait mettre certains shows pour 16 ans et plus, mais nous avons décidé de ne pas le faire, a mentionné Robert-André Adam. On a tendance à faire confiance aux parents, on préfère les laisser décider eux-mêmes d’emmener leurs enfants ou non. Et évidemment, nous ne voulons pas commencer à demander aux artistes de modifier leurs numéros. Les organisateurs de festivals n’ont aucun droit de regard sur le contenu, ce qui est bien normal.»

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média