Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

09 juillet 2019

Martin Guindon - mguindon@lexismedia.ca

Du ping-pong extérieur pour la santé à Amos

ping pong amos

©Martin Guindon - Le Citoyen Val d'Or - Amos

Le cofondateur de CASH Dr Frédéric Turgeon, le maire Sébastien D’Astous, le président fondateur Dr Bert Govig, la présidente de la CSH Annie Quenneville et Christian Viens, administrateur de CASH, posent avec l’une des tables de ping-pong.

Les Amossois disposent de nouvelles infrastructures permanentes pour jouer au ping-pong et aux sacs de sable à l’extérieur, grâce à la Coalition pour l’acquisition de saines habitudes (CASH).

Deux tables de ping-pong et un jeu de sacs de sable ont été installés à l’arrière du pavillon La Calypso, à côté des terrains de tennis. Ils ont été inaugurés avec un tournoi amical opposant des équipes de la Ville d’Amos, de la Commission scolaire Harricana et du public, dans le cadre des premiers Jeux du jeudi de la saison, le 4 juillet.

Il s’agit d’un investissement de plus de 20 000 $ pour CASH, qui amasse des fonds par le biais de ses activités de financement. Il reçoit aussi depuis ses débuts le soutien de certains partenaires, dont la Ville d’Amos et la Commission scolaire Harricana.

«Ces équipements ont une durée de vie estimée à 50 ans. Le chemin vers la santé en est un de longue haleine, alors on a investi dans quelque chose de durable. Les enfants qui vont venir jouer ici pourront revenir avec leurs enfants plus tard. Ce sont des équipements robustes de grande qualité en béton et en acier», souligne le président fondateur de CASH, Dr Bert Govig.

Faire bouger

Cet investissement à long terme de CASH s’inscrit parfaitement dans sa vision, qui a d’ailleurs donné naissance aux Jeux du jeudi en 2013. «L’objectif, c’est de faire bouger le monde. Et le meilleur exercice, ce n’est pas celui qui permet de brûler le plus de calories, mais celui qu’on aime, qu’on va répéter parce qu’on du plaisir à le faire. Et si c’est une activité que tu fais en famille, ça devient une habitude, ça devient la culture», rappelle le médecin amossois.

Le choix des jeux du ping-pong et de sacs de sable n’est par ailleurs pas un hasard. «Le ping-pong est un sport social, multigénérationnel et facile d’accès. On n’a pas besoin d’être un expert pour s’amuser. Il s’adresse autant aux enfants qu’aux adultes et aux aînés. Il est d’ailleurs excellent pour les aînés. Il travaille l’équilibre, la coordination et les réflexes. Il présente peu de risques de blessures. Les tables sont solides, ce qui permet aussi de s’appuyer au besoin», fait valoir Dr Govig.

Les gens qui souhaitent s’amuser au ping-pong et au jeu de sacs de sable peuvent apporter leur propre équipement. On peut toutefois emprunter des raquettes et des balles auprès du Club de tennis La Volée durant les heures d’ouverture. CASH recommande toutefois aux gens d’apporter leurs sacs de sable, parce qu’elle n’en a pas encore trouvé de suffisamment durables pour les prêter.

Une vision partagée

Le maire Sébastien D’Astous a rappelé que la Ville d’Amos partageait la vision de CASH. «On veut avoir une ville en santé. Vous prêchez par l’exemple en bougeant avec vos enfants et ça va s’ancrer dans leurs habitudes de vie. De notre côté, on va continuer d’aménager une ville qui sera de plus en plus saine, où les gens vont vouloir faire du vélo et marcher dans des aménagements de haute qualité», a-t-il déclaré.

«La Commission scolaire est toujours fière d’être partenaire de ce genre d’activité. On connaît l’importance des saines habitudes de vie. Et de voir des gens comme Dr Govig concrétiser un projet comme celui-ci et permettre aux familles de le faire concrètement, c’est toujours avec un immense plaisir que nous allons continuer de participer avec vous dans le futur», a renchéri la présidente Annie Quenneville.

ping pong amos

©Martin Guindon - Le Citoyen Val d'Or - Amos

Le jeu de poches est aussi fait en béton, comme les tables de ping-pong.

Commentaires

9 juillet 2019

Diane Lafontaine

Quelle bonne idée!

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média