Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Économique

Retour

12 juillet 2019

Anne Blondin - ablondin@lexismedia.ca

Une transition planifiée et réussie pour Technominex

Un processus qui s’est échelonné sur plus de cinq ans

AB-Technominex

©Photo L’Éclat/Le Citoyen – Anne Blondin

À l’emploi de Services Technominex depuis 2012, Norman Jacob est le PDG de l’entreprise depuis mai 2018.

Norman Jacob est officiellement à la tête de Services Technominex depuis mai 2018. Son prédécesseur, Daniel Desrosiers, et lui-même ont travaillé de concert pour que la transition se fasse avec le moins d’inconvénients pour les employés et clients de l’entreprise. 

echnominex est une entreprise spécialisée en exploration minière. Elle agit principalement à titre de sous-traitante pour les minières. «On peut faire tout ce qu’une minière junior ou une compagnie minière voudrait faire dans le domaine de l’exploration, mais nous ne possédons aucun claim minier», a précisé le PDG Services Technominex Inc. Norman Jacob. 

«On s’occupe principalement de la géologie, de la construction et de l’approvisionnement campements forestier, peu importe où ils se situent. On est spécialisé dans les milieux éloignés. Nous avons aussi l’expertise pour obtenir les permis pour faire les travaux», a ajouté M. Jacob. 

Engagé par Daniel Desrosiers en 2012, il a d’abord occupé le poste de directeur général. «Quand je me suis joint à l’entreprise, je savais que je désirais devenir mon propre patron. Je n’avais pas caché mes intentions à Daniel, mais je ne voulais pas brusquer les choses et il était d’accord avec moi. On s’est donné le temps de s’apprivoiser avant d’aller plus loin.» 

M. Jacob est devenu actionnaire minoritaire de l’entreprise en 2015 avant de devenir le seul et unique actionnaire de l’entreprise en mai 2018.  

«Quand je me suis joint à l’entreprise, je savais que je désirais devenir mon propre patron» - Norman Jacob 

Appui de la FTQ 

Le Fonds régional de solidarité FTQ Abitibi-Témiscamingue a investi 750 000$ dans Services Technominex. Ce montant a aidé M. Jacob prendre la relève de l’entreprise et faciliter la passation de pouvoir. Norman Jacob a affirmé que le soutien reçu de la part du Fonds régional de la FTQ va bien au-delà du financement. 

«Nous avons reçu des conseils pour nous améliorer, a-t-il spécifié. On nous a offert des formations, dont une destinée aux employés pour les aider à comprendre le fonctionnement d’une entreprise. On nous a visités régulièrement pour développer notre planification stratégique. Nous devions le faire et nous avons eu du support pour réussir.» 

L’un des changements a été de diversifier les clients. «Nous ne voulions plus être concentrés autour d’un seul client comme nous l’étions auparavant. Si un de nos clients éprouve des difficultés et ralentit son développement, ça affecte beaucoup moins l’entreprise», a souligné M. Jacob. 

De plus, l’entreprise tente de s’implanter un peu plus dans le domaine de l’exploitation minière et ainsi ne pas faire que de l’exploration. 

Attirer les employés 

De l’aveu de M. Jacob, l’exploration minière tourne au ralenti depuis quelque temps. Cela amène certaines difficultés, dont celle de maintenir des emplois au sein de son entreprise. «Dans les périodes de pointe, peut engager entre 100 et 120 personnes. En ce moment, on emploie tout de même 75 personnes. Comme l’exploration minière n’est pas un domaine très stable, il est difficile de trouver et de retenir des employés. La pénurie d’emploi nous affecte parce qu’il y a des emplois plus stables qui sont disponibles. Ça prend des gens passionnés qui aime la nature et la forêt», a-t-il illustré. 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média