Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Économique

Retour

13 juillet 2019

Anne Blondin - ablondin@lexismedia.ca

Nouvelle mise à jour de la faisabilité du projet Dumont

Le projet prouve une fois de plus sa faisabilité

AB-RNCMinerals

©Photo RNC Minerals

La nouvelle mise à jour du projet Dumont, à Launay, déposée le 11 juillet a démontré une fois de plus la faisabilité du projet.

RNC Minerals a publié un communiqué le 11 juillet afin d’indiquer que le projet Dumont de Launay est prêt à passer au stade de la construction. Cette fois-ci pourrait être la bonne pour RNC Minerals. 

La nouvelle étude de faisabilité s’est avérée positive comme l’avait été la première commandée en 2011. «Avec le dépôt de l’étude de faisabilité positive, RNC et son partenaire Waterton sont maintenant bien placés pour accélérer les discussions avec des partenaires potentiels afin de faire avancer le projet Dumont jusqu’à l’étape de la construction», a indiqué par voie de communiqué le président et chef de la direction de RNC Mark Selby. 

Étude de 2019 

La mise à jour de l’étude de faisabilité démontre que le projet Dumont pourrait produire environ 1,2 M de tonnes de nickel en concentré lors des 30 années que devrait être sa durée de vie. Au départ, un investissement d’un milliard de dollars serait nécessaire pour la construction et la mise en marche du projet. 

Selon les données actuelles, le projet Dumont serait le 2e plus grand inventaire de réserves en nickel contenu au monde, soit 2,8 millions de tonnes ainsi que le 9e plus grand inventaire de réserves en cobalt avec 110 000 tonnes de cobalt contenu. 

«Une fois en production, Dumont sera l’une des plus grandes mines de métaux usuels au Canada; elle figurera parmi les cinq plus grands producteurs de sulfures nickélifères au monde et sera l’un des seuls projets de nickel-cobalt d’envergure ayant déjà tous les permis requis pour commencer à répondre à la croissance importante de la demande en nickel et en cobalt alimentée par l’industrie des véhicules électriques», a également déclaré Mark Selby. 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média