Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Économique

Retour

16 juillet 2019

Pierre-Olivier Poulin - popoulin@lexismedia.ca

De l’argent disponible pour appuyer la rénovation résidentielle

Prévention

©Depositphotos - Le Citoyen Val d'Or - Amos

Les propriétaires de maison en milieu rural pourront faire appel à ce programme.

MUNICIPAL - La Société d’habitation du Québec (SHQ) octroiera 240 000 $ pour la période 2019-2020 à la MRC Abitibi (120 000 $), la MRC de la Vallée-de-l’Or (72 000 $) et aux municipalités du Nord-du-Québec (48 000 $) afin de permettre aux propriétaires en milieu rural et certains milieux urbains de faire des rénovations.

Il s’agit d’une baisse considérable pour le programme RénoRégion comparativement à 2018-2019 alors que 371 000 $ avait été débloqués dans la région pour une quarantaine de projets. 

«La baisse s’explique par la réduction du budget provincial qui est passé de 20 M$ à 12,7 M$ pour l'année 2019-2020. On a déjà demandé à la ministre, par voie de résolution, de bonifier l'enveloppe budgétaire dédiée au programme.  On considère très important que le gouvernement maintienne le programme pour les années à venir afin d'assurer les sommes nécessaires aux citoyens à revenu modeste de réaliser des travaux pour corriger des défectuosités majeures sur leur maison», a expliqué le préfet de la MRC Abitibi, Sébastien D’Astous 

Les gens voulant déposer une candidature doivent avoir une défectuosité majeure (structure, murs extérieurs, électricité, ouvertures, plomberie, saillies, chauffage, toiture et l’isolation thermique) qui doit nécessiter au moins 2000 $ de coût. De plus, la valeur de la résidence, excluant le terrain, doit être en dessous de 115 000 $. L’occupation du logement, le revenu du ménage et d’autres facteurs peuvent entrer en compte lors de l’étude du dossier. 

«Ce programme nous tient à coeur, entre autres, car il encourage les entreprises de rénovation et de construction de notre territoire tout en permettant de stimuler l’économie régionale », admet le préfet de la MRCVO, Pierre Corbeil. 

«Tous les ans, ce programme est toujours très attendu, notamment par les familles à faibles revenus vivant en milieu rural ou dans certains de nos milieux urbains. Elles peuvent ainsi réaliser des travaux de réparations leur procurant une meilleure qualité de vie au foyer, tout en augmentant la valeur de leur propriété», a commenté M.D’Astous. 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média