Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Élections fédérales 2019

Retour

16 juillet 2019

Dominic Chamberland - dchamberland@lexismedia.ca

Sylvie Bérubé candidate bloquiste: «Je suis là pour gagner!»

Sylvie Bérubé - BQ

©Photo L'Éclat/Le Citoyen - Dominic Chamberland

Sylvie Bérubé (à droite), candidate du Bloc Québécois dans Abitibi – Baie James – Nunavik – Eeyou, en compagnie de Sébastien Lemire, candidat bloquiste dans le comté voisin, Abitibi – Témiscamingue.

Sa formation est loin de partir favorite, mais qu’à cela ne tienne, Sylvie Bérubé ne plonge pas dans la campagne électorale fédérale pour jouer un rôle de figurante.

«Je suis prête à foncer, je suis là pour gagner!, a-t-elle lancé en marge de son investiture comme candidate du Bloc Québécois dans Abitibi – Baie James – Nunavik – Eeyou aux élections fédérales du 21 octobre prochain.

«C’est vrai que nous faisons face à d’énormes défis, mais je suis justement une femme de défis, je serai accompagnée par des gens d’expérience durant la campagne et je connais très bien le comté pour avoir grandi à Lebel-sur-Quévillon et avoir vécu durant 15 ans à Senneterre avant de m’établir à Val-d’Or. J’ai toujours été très impliquée socialement et politiquement», a raconté Mme Bérubé en entrevue.

Nouvelle retraitée après une carrière de 32 ans comme gestionnaire dans le domaine de la santé, la porte-couleurs bloquiste estime que le temps est venu pour elle de faire le saut en politique active. «J’ai toujours été indépendantiste, j’ai été présidente du Parti Québécois dans Abitibi-Est durant trois ans (en plus d’en être une membre de longue date) et le moment opportun est arrivé, a-t-elle indiqué.

«Le déclic s’est fait lors de ma rencontre avec Yves-François Blanchet (le nouveau chef du Bloc Québécois) et après une bonne réflexion, j’ai décidé de me présenter. Je crois que tous les vents de changement qu’on connaît présentement vont amener les gens à voter pour le Bloc», a soutenu Mme Bérubé.

Défendre le Québec

Sylvie Bérubé dit se lancer au niveau fédéral dans le but de défendre le Québec et ses valeurs de laïcité, d’immigration et de français dans le Canada. «Ce n’est jamais facile avec le fédéral. On envoie de l’argent à Ottawa qu’on pourrait garder chez nous et le fédéral met des bâtons dans les roues du Québec, a-t-elle affirmé.

«À part lors des mandats du Bloc, avez-vous été bien servis par les partis fédéraux ici? Êtes-vous prêts à prendre ce risque? On ne sera jamais aussi bien servis que par nous-mêmes, a lâché Mme Bérubé lors de son discours d’investiture. Plusieurs dossiers du fédéral m’agacent, dont la couverture internet, le financement de logement social, l’inaction concernant la Loi sur les Indiens et la taxe sur le bois d’œuvre qui affecte notre région», a-t-elle exprimé.

Blanchet: «Une femme de tête»

Par voie de communiqué, Yves-François Blanchet a louangé sa nouvelle recrue. «Une femme de tête qui s’implique dans sa communauté depuis plusieurs années, a-t-il fait valoir.

«Elle incarne le genre de leadership dont la région a besoin pour un développement économique créateur de richesse et respectueux de l’environnement et des Premières Nations. Tant que l’indépendance du Québec restera à faire, nous devrons compter sur des femmes comme Sylvie Bérubé pour nous faire respecter à Ottawa», a mentionné le leader bloquiste.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média