Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culture

Retour

17 juillet 2019

Pierre-Olivier Poulin - popoulin@lexismedia.ca

Un nouveau circuit de 16 carillons dans la MRC Abitibi

Circuit patrimoine religieux - Amos

©Pierre-Olivier Poulin - Le Citoyen Val d'Or - Amos

Une des 16 cloches qui seront dispersées dans tout le territoire de la MRC Abitibi.

PATRIMOINE - Les amateurs d’histoire et de patrimoine auront presque droit à la version abitibienne du chemin de Compostelle, alors que le nouveau circuit patrimonial religieux a été dévoilé le 17 juillet à Amos. Un total de 16 carillons seront dispersés dans 13 municipalités de la MRC Abitibi.

Avec le point de départ qui se situe à la cathédrale d’Amos, la population en connaîtra davantage sur le passé religieux et spirituel depuis la venue des colonisateurs chrétiens au début du 20e siècle. 

Inscrit dans les objectifs du plan de développement marketing établis il y a plus de cinq ans, ce projet permettra également de garder en mémoire l’impact de la religion catholique dans l’évolution des différentes paroisses de la MRC. 

«En lisant les panneaux d’interprétation, on peut voir comment cela se passait au niveau de l’application de cette chrétienté à l’époque. C’est nourrissant de jeter un coup d’œil au circuit», a mentionné l’agente de développement touristique pour la Ville d’Amos, Andréane Brouard. 

«Il ne faut pas oublier que ceux qui ont bâti l’Abitibi étaient probablement à 99% chrétiens. Dès les premières années, les églises ont été construites à leur demande et ils ont collaboré eux-mêmes de façon très active», a souligné l’abbé Raymond Martel. 

À pied ou avec les doigts 

Les gens auront la possibilité de faire le trajet en auto ou en consultant l’application mobile qui sera lancée dans les prochains jours. D’ailleurs, la version numérique offrira quelques options supplémentaires comparativement à la version physique. 

«L’application mobile est un peu plus anecdotique, en plus de rajouter de l’information supplémentaire qui n’est pas nécessairement écrite sur les panneaux», a précisé Mme Brouard. 

Beaucoup d’informations ont été recueillies lors de la création de l’application, si bien qu’une grande épuration devra être faite à court terme pour assurer le bon fonctionnement de l’appareil numérique. 

«Nous avons eu énormément de matériel et les municipalités avaient le besoin de raconter leur histoire. Par contre, nous nous sommes retrouvés avec un trop grand nombre de fiches et on va devoir couper quelques parties. Ce sera un travail en constante évolution et l’application sera peaufinée au fur et à mesure dans le temps», a indiqué l’agente de développement touristique. 

Pour tout le monde 

Si la religion et la spiritualité ne sont pas les plus grandes tasses de thé des plus jeunes générations, celles-ci y trouveront leur compte malgré tout, selon le maire d’Amos et préfet de la MRC Abitibi, Sébastien D’Astous. 

«S’il y a un fil conducteur dans toutes les municipalités, c’est bien l’histoire et le patrimoine. Maintenant, si on peut lier chaque MRC avec un sujet commun de la sorte, ça va venir valoriser les gens à se déplacer et de les encourager à voir les autres attraits. Il y a aussi les fontaines qui ont été érigées et chaque municipalité a le devoir d’offrir un côté culturel et touristique à sa population», a commenté M. D’Astous. 

Municipalités inscrites 

- Amos (3 cloches) 

- Berry (2 cloches) 

- Barraute 

- Guyenne 

- La Corne 

- La Morandière 

- La Motte 

- Landrienne 

- Launay 

- Saint-Dominique-du-Rosaire 

- Saint-Marc-de-Figuery 

- Saint-Mathieu-d’Harricana 

- Trécesson 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média