Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Sports

Retour

18 juillet 2019

Martin Guindon - mguindon@lexismedia.ca

Les mondiaux dans la mire de Xavier Roy

xavier roy

©Gracieuseté – Claudie Deschênes

Xavier Roy dans le feu de l'action

Xavier Roy (Ponsse) a choisi le bon moment pour faire sa meilleure course de la saison, alors que sa récente victoire en Coupe Canada à Canmore, en Alberta, pourrait bien lui fournir son ticket pour les mondiaux de vélo de montagne à sa première saison Junior Expert.

Décidément, le parcours relevé de Canmore, tant sur le plan physionomique que technique, continue de sourire à l’Amossois. Il y avait remporté le titre canadien, dans la catégorie Cadet Expert, l’an dernier. Cette fois-ci, il a négocié le circuit en 1 heure 11 minutes 42 secondes, une avance de 11 secondes sur l’Américain Bjorn Riley, remportant la 2e tranche de la Coupe Canada, le 29 juin.

«Ç’a vraiment bien été. C’est ma meilleure course de la saison jusqu’à maintenant. Avant la fin du premier tour, j’étais rendu en avant», raconte l’athlète de 17 ans qui s’alignait avec l’équipe du Québec pour l’occasion.

Une qualification?

Cette victoire lui a valu 90 points, ce qui lui a fait gagner 47 positions au classement de l’Union cycliste internationale (UCI). Il était 38e au monde en date du 6 juillet avec 174 points. Mais surtout, il s’est fort possiblement qualifié pour participer avec l’équipe canadienne aux Mondiaux qui auront lieu à Mont-Sainte-Anne en septembre.

«Je n’ai pas encore reçu de confirmation, mais j’ai de très grosses chances. C’était l’une des trois épreuves de qualification avec Baie-Saint-Paul (9e, le 2 juin) et les championnats canadiens (Oro Station - Ontario, le 20 juillet). Ce n’était pas nécessairement un objectif cette année, puisque c’est ma première saison junior. En fait, je voulais y aller, c’est pourquoi j’essaie d’amasser le plus de points UCI possible, mais je ne voulais pas être déçu si ça n’arrivait pas. Si jamais ça se confirme, mon premier objectif sera de compléter la course. La compétition devrait être très relevée», confie-t-il.

L’équipe du Québec

Athlète identifié Relève par la Fédération québécoise des sports cyclistes cette année, Xavier Roy a participé à un camp d’entraînement de deux semaines en janvier avec l’équipe du Québec en Californie. Il a aussi pris part à un projet en mars qui lui a permis de participer à deux tranches de la US Cup, toujours en Californie, puis à la première Coupe Canada à Victoria, en Colombie-Britannique.

«Le camp s’est fait en vélo sur route. C’était surtout pour accumuler du temps de selle. On faisait des rides de 6-7 heures. En mars, ç’a bien été. Il y avait beaucoup de calibre, avec des coureurs des États-Unis et de l’Europe. C’était l’occasion de vivre des départs avec 70-80 coureurs», précise celui qui a amélioré cet aspect cette année.

S’il est encadré par Serge Desrosiers au sein l’équipe du Québec, Xavier Roy compte sur deux entraîneurs personnels, soit David Bernard et son père, Christian Roy, qui l’aide surtout au niveau des aspects techniques et les tactiques de courses en vélo de montagne.

Plus excitant

Si Amos produit surtout des cyclistes sur route de talent, Xavier Roy a toujours préféré le vélo de montagne. «J’aime l’ambiance de la course, les jumps, les drops, les racines, les virages… je trouve ça beaucoup plus excitant que la route», confie celui qui a fait partie du programme Sport-Études en vélo de l’école secondaire d’Amos.

Cet automne, il poursuivra ses études dans un collège en Virginie qui comporte aussi un programme de vélo. «Ses enseignants ont vraiment été très ouverts. Ses bons résultats scolaires lui ont permis d’être admis au collège», souligne sa mère Claudie Deschênes avec reconnaissance.

Ponsse: une équipe familiale

Cette année, Xavier Roy s’aligne avec l’équipe Ponsse, qui est en fait une équipe familiale au sein de laquelle s’alignent également son père Christian et son frère Jacob (12 ans).

«C’est un peu comme l’équipe junior Iamgold en vélo sur route. Vélo-XTRM, on fait plus du récréatif et du développement. Il y a peu de coureurs juniors dans la région. On a voulu lui offrir plus de moyens, mais l’équipe demeure une filière de Vélo-XTRM. D’ailleurs, le logo est sur le maillot de l’équipe», souligne Claudie Deschênes, qui est d’ailleurs présidente de Vélo-XTRM.

Le commanditaire de l’équipe est un manufacturier finlandais de machinerie forestière avec lequel Christian Roy fait affaire pour son entreprise Foresterie Yéti. Hydraumec à Dolbeau et Trionex à Amos sont dépositaires Ponsse.

Le partage de ses connaissances

Xavier Roy s’implique au sein du club Vélo-XTRM, faisant partie de l’équipe d’entraîneurs auprès des jeunes coureurs. Ses connaissances et son expérience des grands circuits sont aussi mises à profit pour l’amélioration des pistes au Camp Dudemaine à Amos. «Avec des pistes plus techniques, on peut mieux développer les habiletés de nos jeunes coureurs sur les circuits de la Coupe du Québec et de la Coupe Canada», fait valoir Claudie Deschênes.

xavier roy

©Gracieuseté – Claudie Deschênes

L’équipe Ponsse: Jacob, Christian et Xavier Roy.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média