Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Soccer

Retour

06 août 2019

Pierre-Olivier Poulin - popoulin@lexismedia.ca

Mikaël Laliberté laisse sa trace à un camp de l’Impact

Il a été couronné «Joueur par excellence»

Mikaël Laliberté - Ballon D'Or

©Pierre-Olivier Poulin - Le Citoyen Val d'Or - Amos

Mikaël Laliberté posant avec son trophée du «Ballon d’Or».

SOCCER - Représentant du Club de soccer de la Vallée-de-l’Or (CSVO), Mikaël Laliberté s’est fait remarquer une fois de plus au Stage IMFC de l’Impact de Montréal en décrochant le «Ballon d’or», remis au joueur par excellence du camp en résidence, qui se tenait du 7 au 13 juillet, à Montréal. 

Attaquant pour le Blizz’Or dans la catégorie U12A, Mikaël en était à sa deuxième participation à ce mini-camp estival qui se tient pendant des périodes d’une semaine au Collège de Bois-de-Boulogne, dans le quartier Ahuntsic-Cartierville. 

Vainqueur du «Soulier d’Or» à l’été 2018, à ce même camp, il a charmé les gens sur place non seulement avec ses capacités sur le terrain, mais aussi avec sa personnalité à l’extérieur. 

Le père de Mikaël, Pierre-Luc Laliberté, note que le tout offre une belle vitrine pour son garçon, puisque ce genre d’événement permet à l’Impact de repérer et développer les meilleurs talents issus des régions éloignées. 

Ce trophée est d’autant plus spécial pour le jeune Valdorien, puisque des joueurs de différents calibres partout au Québec peuvent prendre part à cette semaine d’apprentissage, mais Mikaël préfère prôner la modestie face à tout cela. 

«Je m’en allais là pour juste m’améliorer. Je savais qu’il y avait de bons instructeurs là-bas. Certains entraînent même des jeunes de l’Académie de l’Impact», a-t-il mentionné.  

Encadrement de pro 

En plus de parfaire ses habiletés et ses connaissances au soccer, Mikaël Laliberté a pu constater le professionnalisme et l’expertise des entraîneurs de l’Académie de l’Impact. 

«Les entraînements sont vraiment amusants. Ça se rapproche un peu des pros et c’était complet…ce fut vraiment plaisant et je suis chanceux d’avoir pu vivre cela, parce que ce n’est pas tout le monde qui a les moyens pour aller dans ce camp-là», a raconté le jeune garçon. 

Même s’il n’a pas pu rencontrer de joueurs du grand club cet été, Mikaël s’est rappelé avoir croisé la route d’Anthony Jackson-Hamel et de certains joueurs de l’Académie au Centre Nutrilait. 

«On a vu Nacho Piatti et même embarqué sur le terrain. Ç’a tellement fait triper les jeunes», a rajouté Pierre-Luc Laliberté, qui entraîne les équipes de son fils depuis déjà quelques années. 

Concentration soccer 

Le stage avec l’équipe montréalaise servira également de prémisse pour Mikaël Laliberté, qui fera ses débuts dans la nouvelle concentration sport-études-soccer à la Polyvalente Le Carrefour de Val-d'Or, cet automne. 

«Ça va être vraiment le fun. Des fois, ça va être difficile un peu de faire tous les devoirs en même temps que le soccer», a souligné le jeune joueur. 

«C’est la première fois qu’ils font ce genre de programme. Mikaël va pouvoir jouer au soccer trois heures par jour, dès sa première année au secondaire. En plus, ils vont avoir de belles installations avec le nouveau Complexe sportif Fournier», a commenté la mère de Mikaël, Annick Nantel.   

En plus de son entrée à l’école secondaire, l’attaquant a également comme objectif de se tailler une place au niveau U13AA avec le Blizz’Or à l’été 2020. 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média