Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Économique

Retour

08 août 2019

Anne Blondin - ablondin@lexismedia.ca

Production ralentie par la maintenance à LaRonde

La production de Goldex a cependant augmenté

AB-ResultT2_AgnicoAT

©Photo Agnico Eagle

Un total de 462 000 tonnes de minerai a été traité à la mine LaRonde comparativement à 507 000 tonnes pour la même période en 2018.

Des opérations de maintenance souterraines non planifiées d’une durée de 10 jours ont entraîné un impact sur le traitement du minerai à la mine LaRonde d’Agnico Eagle. La production de Goldex a cependant augmenté. 

Pendant le deuxième trimestre de 2019, Agnico Eagle a procédé à différentes opérations de maintenance sous terre à la mine de Preissac/Cadillac, jumelée à de la maintenance de l’usine et du broyeur à boulets d’une durée totale de neuf jours. Ces travaux ont eu pour conséquence de ralentir la production d’or. De plus, le minerai traité affichait une teneur moins élevée. 

Du 1er avril au 30 juin, 462 000 tonnes de minerai ont été traitées à LaRonde comparativement à 507 000 tonnes pour la même période en 2018. La production d’or a atteint 76 587 onces. 

La Zone 5 atteint son objectif 

Dans sa première année d’opération, la Zone 5 de la mine LaRonde a atteint son objectif de traiter 1975 tonnes par jour de minerai. Agnico Eagle évalue à présent différentes options pour augmenter la productivité. Selon le plan d’exploitation, il est prévu que 350 000 onces d’or soient extraites de la Zone 5. 

Un Rail-Veyor apprécié à Goldex 

Du côté de Val-d’Or, la production d’or à la mine Goldex a augmenté lors du deuxième trimestre de 2019 en raison de l’utilisation du système de convoyeur souterrain automatisé Rail-Veyor. Un total de 734 000 tonnes de minerai a été traité et 34 325 onces d’or ont été produites. 

La production d’or dans les six premiers mois de 2019 a augmenté comparativement à 2018 en raison de meilleures teneurs en or et du Rail-Vayor. 

Akasaba Ouest toujours sous examen 

Agnico Eagle a poursuivi ses études afin de décider à quel moment le minerai du projet Akasaba Ouest, à l’est de Val-d’Or, pourra être intégré à la production de la mine Goldex. La durée de vie de ce projet est de cinq ans et il est estimé qu’Akasaba Ouest pourrait produire 115 000 onces d’or et 21 000 tonnes de cuivre. 

Baisse de la production à Canadian Malartic 

Détenue à 50 % avec Yamana Gold, la mine Canadian Malartic a traité 5 283 000 tonnes de minerai, selon le rapport trimestriel d’Agnico Eagle. Un total de 84 311 onces d’or a été produit, soit environ 42 155 onces pour chacune des deux parties. Cela représente une diminution de 7552 onces d’or par rapport à la même période en 2018. 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média