Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

12 août 2019

Marc-André Gemme - magemme@lexismedia.ca

Alain Lacroix, un homme de cœur

Outre la passion du pain, le copropriétaire de la Boulangerie Lacroix laisse derrière lui un long héritage

Alain Lacroix

©Photo L'Éclat/Le Citoyen – Marc-André Gemme

Alain Lacroix lors de la conférence de presse annonçant les activités du 65e anniversaire de la boulangerie Lacroix.

Décédé tragiquement le 11 août, Alain Lacroix était un homme de cœur, pour qui la famille était la valeur la plus importante. Cette passion et cette fierté de la famille, il les a transmises à ses employés et ses proches tout au long de sa vie.

Alain Lacroix

©Photo tirée de Facebook

Alain Lacroix devant son Piper-Cub de 1946 lors d’un voyage de pêche à Détour Lake.

Fondée en 1951 par Abraham Lacroix, la Boulangerie Lacroix de Normétal est passée entre les mains de plusieurs générations avant d’aboutir entre les mains d’Alain Lacroix après que son père, Marcel, ait lui-même pris la relève d’Abraham. 

Alain Lacroix parlait fièrement de son entreprise lors des célébrations du 65e anniversaire de la boulangerie, en 2016. Il n’a pas hésité à souligner l’implication si importante des épouses et des enfants à travers toutes les générations. Aujourd’hui, sa fille Sandrine travaille à la boulangerie afin d’en reprendre éventuellement les rênes. 

Cœur et passion 

Jusqu’à son décès tragique, dans la soirée du 11 août, Alain Lacroix gérait l’entreprise avec beaucoup de cœur et de passion en équipe avec son épouse, Lise Bégin. 

Pour lui, les employés de la boulangerie faisaient partie de la famille. Plusieurs d’entre eux ont d’ailleurs œuvré au sein de l’entreprise pendant des dizaines d’années et ont eu la chance de travailler avec les quatre générations de Lacroix. 

«Chez les Lacroix, le pain, c’est la vie, avait affirmé la fille d’Alain Lacroix, Sandrine, lors du 65e anniversaire de l’entreprise familiale. Chez nous, le partage c’était très important. Aujourd’hui, en tant que jeune professionnelle, je suis fière des valeurs que mes parents et mes grands-parents m’ont transmises à travers leur entreprise.» 

Le secret de la longévité 

Aujourd’hui, la Boulangerie Lacroix est la seule boulangerie commerciale toujours en opération sur le territoire de l’Abitibi-Témiscamingue. Lors du 65e anniversaire, Lise Bégin avait expliqué qu’un des secrets de la longévité de l’entreprise venait de la recherche et du développement de nouveaux produits. 

Avec le temps, la boulangerie a effectivement développé une gamme de produits qui lui a permis de rester un chef de file en région, que ce soit des tartes, des pâtes à tarte, de la pâte à pain congelée à faire cuire à la maison jusqu’à un pain cétogène qui a été mis en marché tout récemment. 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média