Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Faits Divers

Retour

14 août 2019

Camille Lalancette - clalancette@lexismedia.ca

Attention aux textos frauduleux d’Hydro-Québec

La société d’État ne fera aucun remboursement par Interac

©TC Media - Archives - Le Citoyen Val d'Or - Amos

Des pirates informatiques envoient des textos frauduleux au nom d'Hydro-Québec.

Hydro-Québec met en garde ses clients de l’Abitibi-Témiscamingue contre des textos frauduleux. Ces messages ne proviennent pas de la société d’État. Il faut donc s’abstenir de cliquer sur le lien qui y figure. 

Cette stratégie serait plutôt l’œuvre d’un pirate informatique qui utilise le nom d’Hydro-Québec pour inviter les clients à cliquer sur un hyperlien qui mènerait à un faux site de la société d’État ou vers un site de virement Interac. 

Hydro-Québec tient à préciser qu’elle ne fait aucun virement Interac. La remise aux Québécois des 500 millions $ prévue dans le projet de loi 34 procédera par le biais d’un crédit à la facture des clients au début 2020. De plus, en aucun cas Hydro-Québec entre en contact avec ses clients par messages texte. 

Et si j’ai cliqué sur l’hyperlien? 

Si vous avez donné vos renseignements personnels, votre numéro de carte de crédit ou d’assurance sociale ou encore d’autres informations confidentielles, il est impératif de contacter votre institution bancaire afin de faire fermer votre compte. Vous devriez aussi signaler la fraude au service de police. 

Hydro-Québec invite ses usagers à consulter le site www.hydroquebec.com/prevention-fraudes.html, qui explique comment reconnaître un message frauduleux. 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média