Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

14 août 2019

Marc-André Gemme - magemme@lexismedia.ca

Un beau problème pour le stock-car de Taschereau

Malgré l’ajout d’estrades, il en manque encore beaucoup pour répondre à la demande

Stock car nuit Taschereau

©Photo tirée de Facebook

Les estrades, remorques et le parterre étaient pleines pendant les trois courses de la saison.

La fin de saison des courses de stock-car de Taschereau marque un bel été pour les pilotes et les organisateurs. À la fin de cette saison, les organisateurs font face à un beau problème, ils ont besoin de plus de place.

L’idée de faire les courses de nuit aura été un franc succès, les organisateurs ont remarqué une augmentation fulgurante du nombre de spectateurs à travers les trois courses de la saison. Lors de la première course de nuit ayant eu lieu le 12 juillet dernier, l’équipe avait estimé l’achalandage à plus de 1000 spectateurs. Pour la deuxième édition des courses de nuit ayant eu lieu le 10 août, ce serait plus de 1300 personnes qui sont venues assister à l’événement. «On a eu une saison extraordinaire, a lancé Jean-Pierre Bergeron, président du comité organisateur. On a vu une augmentation constante de plus de 10 % du nombre de visiteurs à chaque événement et la vente de bière a battu des records.»

Les commentaires des visiteurs, tout comme des pilotes sont très positifs. Les courses de nuit seront définitivement au menu pour la saison 2020.

Manque de place

Malgré l’ajout de nouvelles estrades au début de la saison 2019, les organisateurs sont obligés de constater que le nombre ne suffit pas encore. «En juillet on avait ajouté une remorque pour que les spectateurs puissent être plus élevés et avoir une meilleure vue sur la piste et avoir un peu moins de monde en avant, a expliqué M. Bergeron. Pour la course du mois d’août, on avait installé une deuxième remorque, mais il y avait encore autant de monde d’assis en avant de la piste.»

Le problème c’est que d’ajouter une section d’estrades de 15 pieds de long avec une dizaine d’échelons coûte au-delà de 10 000 $. Les organisateurs vont donc se mettre à la recherche de nouveaux commanditaires et tenter de trouver des subventions.

Ils espèrent du coup avoir le plus de likes possible sur leur page Facebook afin d’attirer l’attention de plus gros commanditaires. Les organisateurs aimeraient dépasser les 10 000 amateurs de leur page.

 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média