Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Communauté

Retour

21 août 2019

Martin Guindon - mguindon@lexismedia.ca

La Morandière inaugure sa forêt nourricière

Les citoyens pourront se régaler

Forêt nourricière La Morandière ruban

©Martin Guindon - Le Citoyen Val d'Or - Amos

L’agent de développement local Dominik L’Écuyer et Isabelle Dion, de La Lucarne Verte, ont coupé le ruban en compagnie des incroyables bénévoles France Massicotte, Denise Lambert et Charlie Petit, du maire Alain Lemay et des conseillers Louisette Dumas, Michelle Sénéchal et Pascal Petit.

ENVIRONNEMENT. Les citoyens pourront dorénavant se régaler en visitant le parc des Pionniers de La Morandière. La nouvelle forêt nourricière inspirée du mouvement international des Incroyables comestibles y a été inaugurée, le 17 août.

L’idée a commencé à germer dans la tête de l’agent de développement local Dominik L’Écuyer il y a deux ans, après avoir pris connaissance de ce que faisait Isabelle Dion avec son entreprise La Lucarne Verte en matière de forêt nourricière et de permaculture.

«Le slogan à La Morandière, c’est Ici, l’avenir est biologique. Et il est encore important en 2019. Cette conscience écologique a pris une dimension plus communautaire avec le projet. J’ai contacté Isabelle pour qu’elle vienne faire un projet pilote avec nous», indique-t-il.

«Une forêt nourricière, c’est simplement une façon différente de concevoir un jardin. C’est un type d’aménagement paysager qui se situe à mi-chemin entre une forêt, un potager et une platebande ornementale. Le but, c’est de créer un écosystème afin rendre le jardin le plus productif possible de petits fruits, d’herbes et d’aromates, tout en le rendant le plus autonome possible», explique pour sa part Isabelle Dion.

Forêt nourricière La Morandière platebande

©Martin Guindon - Le Citoyen Val d'Or - Amos

La forêt nourricière entoure le pavillon, fait l’objet d’une platebande en Y et occupe un bac au parc des Pionniers de La Morandière.

Forêt nourricière La Morandière jardins

©Martin Guindon - Le Citoyen Val d'Or - Amos

Le parc des Pionniers compte aussi un jardin communautaire depuis plusieurs années.

Plus d’ampleur

Le projet devait d’abord se faire avec des bacs installés au parc des Pionniers l’an dernier, mais il a pris une plus grande ampleur pour se réaliser cet été. «Finalement, on a aménagé une platebande en Y et on a aussi planté autour du pavillon. Il y a aussi un bac potager. C’est beaucoup plus gros que ce qu’on avait prévu au départ», reconnaît l’agent de développement.

Près d’une dizaine de bénévoles ont planté environ 150 plantes comestibles adaptées à notre climat nordique, le 2 juillet. «C’était une activité intergénérationelle. Nous avions près d’une dizaine d’incroyables bénévoles de tous les âges», souligne fièrement Dominik L’Écuyer.

Se régaler

Ce que propose La Morandière, c’est une opportunité pour ses citoyens et ceux des environs de se rencontrer au parc tout en se régalant des produits de la forêt nourricière.

«Ce projet représente aujourd’hui un petit pas au jardin, un grand pas pour l’humanité et beaucoup de petites mains pour désherber» - Isabelle Dion

«On y retrouve des baies d’amélanchier, des camerises, des groseilles, des gadelles, des fraises et d’autres petits fruits, des feuilles comestibles, des herbes aromatiques, etc. On espère que les gens vont aussi participer à l’entretien, parce que même si on vise 100 % d’autonomie, les premières années sont plus difficiles quand les plants sont encore petits», fait valoir Isabelle Dion.

Un projet de 11 000 $

Pour leur projet de forêt nourricière, les Incroyables comestibles ont reçu 5450 $ du Fonds de soutien aux projets structurants de la MRC Abitibi, alors que la Municipalité assume 20 % des coûts du projet. La Cellule d’aménagement des Coteaux a fourni le paillis.

Toutefois, avec les différents ajouts au parc des Pionniers, le projet global représente un investissement d’environ 11 000 $. «On a redonné un peu d’amour au parc. On a ajouté deux composteurs domestiques au parc. Il y a eu d’autres ajouts pour le jardin communautaire. On a construit des toits au-dessus des tables de pique-nique. On a fait une nouvelle affiche», souligne Dominik L’Écuyer.

Parc Pionniers La Morandière tables

©Martin Guindon - Le Citoyen Val d'Or - Amos

La Municipalité a profité de l'occasion pour installer des toits au-dessus des tables de pique-nique.

Parc Pionniers La Morandière Affiche

©Martin Guindon - Le Citoyen Val d'Or - Amos

Une nouvelle affiche a été dévoilée. Elle utilise notamment une photo de Daniel Pelletier.

Commentaires

22 août 2019

Huguette MasseFOntaine

Je ne connais pas votre coin mais me propose d’y passé avant la fin de l’été

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média