Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Éducation

Retour

22 août 2019

Anne Blondin - ablondin@lexismedia.ca

Année charnière pour le complexe multisports

Plusieurs dossiers prioritaires pour le Cégep

AB-Cegep2019-2020

©Photo L’Éclat/Le Citoyen – Patrick Rodrigue

Le directeur général du Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue a établi plusieurs priorités pour l’année scolaire 2019-2020, dont celle de connaître l’avenir du bassin aquatique du campus de Rouyn-Noranda, lié au projet de complexe multisports.

Alors que le dossier de la construction d’un complexe multisports semble au point mort à Rouyn-Noranda, le directeur général du Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue, Sylvain Blais, soutient, au contraire, que le temps commence à presser. 

«Le Cégep a besoin d’un bassin aquatique pour donner des cours dans quelques programmes, dont celui des Techniques policières. Si nous ne trouvons pas un moyen de construire le nouveau complexe sportif, le Cégep devra prendre les décisions qui s’imposent à propos de notre bassin déjà existant», a lancé franchement M. Blais. 

«Peu importe le propriétaire du futur bassin aquatique, autant le Cégep que la population de Rouyn-Noranda en ont besoin. Le Cégep a la volonté de faire partie de la solution. La Ville aussi bien que le Cégep ont l’obligation de résultats, et ce, encore plus que les autres acteurs et partenaires dans ce dossier», a poursuivi le directeur général du Cégep. 

«La Ville aussi bien que le Cégep ont l’obligation de résultats, et ce, encore plus que les autres acteurs et partenaires dans le dossier du complexe multisports» - Sylvain Blais 

Nouveau programme 

Le Cégep offrira pour la première fois, à l’hiver 2020, l’attestation d’études collégiales en pilotage d’avions multimoteurs aux instruments et sur hydravion destinée aux étudiants autochtones. Bien que le Cégep sera soutenu par le Centre de formation aéronautique du Québec (CQFA) et le Cégep de Chicoutimi, beaucoup de travail reste à faire pour que tout soit prêt. 

«C’est un programme très particulier et qui demande des compétences que nous n’avons pas encore développé, a expliqué Sylvain Blais. Nous travaillons très fort pour trouver les personnes compétentes qui vont offrir les cours. Nous voulons livrer un programme de qualité pour les étudiants qui s’y inscriront.» 

Nouveau plan stratégique 

Depuis déjà quelque temps, la direction et le personnel du Cégep se questionnent sur les objectifs de l’institution postsecondaire et les moyens de les atteindre. «La période de consultation arrive à sa fin, a souligné le directeur général. En fait, nous sommes en train d’établir où l’on veut se situer en 2025 en tant qu’institution et ce qui nous semble important de réaliser dans les prochaines années.» 

Prévention du harcèlement 

Une politique pour contrer la violence à caractère sexuel au sein de l’établissement a été adoptée en mars. Au-delà de l’implantation de cette politique, un volet de formation sera mis sur place en 2019-2020. 

«Autant nos employés que nos élèves seront formés au cours de l’année. Tout sera mis en œuvre pour contrer ce type de violence au sein de notre établissement», a indiqué Sylvain Blais. 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média