Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Économique

Retour

02 septembre 2019

Marc-André Gemme - magemme@lexismedia.ca

La passion de la photo demeure, mais les besoins changent

Passion Photo de La Sarre cherche à réduire son espace commercial

Passion_Photo_Jacques_Fontaine

©Marc-André Gemme

Malgré la compétition, Jacques Fontaine a toujours des contrats de photographie. Il imprime lui-même ses toiles, ce qui rend ses portraits uniques.

Après 15 ans à la barre de la boutique Passion Photo, Jacques Fontaine n’a plus besoin d’autant d’espace pour opérer son commerce. Il cherche désormais à vendre son immeuble et à déménager dans un plus petit local.

La boutique photo située sur la 2e Rue de La Sarre existe depuis des dizaines d’années. Anciennement connue sous le nom de Photo Daniel, elle est passée aux mains de Jacques Fontaine il y a 15 ans. «Passion Photo existait déjà. J’avais une entreprise enregistrée à Palmarolle, mais je travaillais à temps plein chez Tembec. Quand j’ai racheté Photo Daniel, j’ai incorporé mon entreprise à La Sarre», a expliqué le photographe.

La photographie a toujours fait partie de la vie de M. Fontaine. «J’ai gagné ma première caméra 35 mm au cirque lorsque j’étais à la petite école, a-t-il raconté. Ma mère faisait également beaucoup de photo.»

L’évolution de la photo

Depuis les 15 dernières années, l’univers de la photographie a complètement changé. Fini les négatifs et les films, le tout est remplacé par des cartes mémoires et des imprimantes numériques.

«Avant, je vendais des appareils photo. Depuis l’arrivée d’Internet, les gens viennent en magasin voir les appareils, je passe deux heures avec eux à leur expliquer comment ils fonctionnent et finalement, j’apprends qu’ils ont acheté en ligne», a relaté Jacques Fontaine.

Survivre grâce aux cadres

Malgré les changements technologiques et la compétition des magasins à grande surface et des sites en ligne, Jacques Fontaine a réussi à conserver sa place grâce à sa spécialisation dans l’encadrement.

«Je suis un des derniers encadreurs qui fabrique tout sur place, a-t-il mentionné. Toutes les moulures qui sont présentées en boutique, je les ai dans mon atelier et je les fabrique sur mesure.»

Manque de relève

Comme c’est le cas dans beaucoup de commerces familiaux, Jacques Fontaine fait face à un problème de relève. Sa fille, Marina Fontaine, est photographe de renommée mondiale, mais elle n’est pas intéressée à reprendre le l’entreprise familiale. «Elle me dit qu’elle ne veut pas être prisonnière d’un commerce, a indiqué Jacques Fontaine. Elle préfère se promener dans le monde pour faire de la photo.»

Passer à plus petit

Bien que son commerce fonctionne encore bien, M. Fontaine n’a aujourd’hui plus besoin d’autant d’espace pour travailler. «J’ai acheté une maison à Clerval il y a deux ans, a-t-il relaté. À côté de la maison, il y a un atelier chauffé où je vais pouvoir installer mes outils.»

Ce dont il a besoin maintenant, c’est d’un pied-à-terre à La Sarre, une salle de montre pour ses produits et pour accueillir ses clients. Il pense soit s’associer avec un commerce déjà existant, soit louer un petit espace dans un centre commercial.

Un rêve en tête

Avoir encore 40 ans, Jacques Fontaine saurait exactement quoi faire avec son immeuble commercial. «On est bien situés sur la 2e Rue avec un beau terrain caché par une haie. J’installerais un café bistro avec une grande terrasse», a-t-il affirmé.

L’intérieur de l’immeuble possède beaucoup de cachet, lequel pourrait facilement être mis de l’avant. L’espace serait même assez grand pour y aménager un autre local qui pourrait accueillir un petit commerce. Par ailleurs, des logements à l’étage rentabilisent l’immeuble, qu’il considère comme un bon investissement à La Sarre.

Passion_Photo_La_Sarre

©Marc-André Gemme

La boutique Passion Photo est à vendre. La localisation de l’immeuble pourrait plaire à bien des investisseurs.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média