Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Économique

Retour

05 septembre 2019

Dominic Chamberland - dchamberland@lexismedia.ca

Du transport aérien régional à Lebel-sur-Quévillon?

Service aérien Quévillon

©Photo - Gracieuseté

La Ville de Lebel-sur-Quévillon souhaite offrir un service de transport aérien régional à son aéroport municipal.

Verra-t-on des avions commerciaux se promener dans le ciel de Lebel-sur-Quévillon dans un proche avenir?

Souhaitant que ses citoyens et ses entreprises puissent avoir accès à du transport aérien régional à un prix raisonnable, la Ville de Lebel-sur-Quévillon, en collaboration avec la firme de services-conseils Explorer Solution, a entrepris une étude de marché afin de déterminer si un tel service pourrait être développé à son aéroport (YLS), notamment avec des vols vers Montréal et Québec à raison d’une ou deux fois par semaine.

«Notre aéroport a été modernisé dans les dernières années et il sert principalement aux industries minière et forestière (pour transporter leurs travailleurs). L’étude va nous dire à quel point l’opportunité est là pour du transport régulier de passagers. Avec l’économie qui a repris ici, nous sommes rendus là», mentionne le maire de Lebel-sur-Quévillon, Alain Poirier, qui attend le rapport de l’étude pour octobre.

Pour appuyer ses dires, M. Poirier signale que d’une soixantaine de personnes qui sont passées par l’aéroport de sa ville en 2015-2016, ce chiffre a grimpé à plus de 2000 passagers en 2018. «Et ça va augmenter encore pour 2019, affirme-t-il. D’ailleurs, l’étude va aussi nous orienter sur le genre d’investissements que l’on va faire pour le développement futur de notre aéroport.»

Nouvelles possibilités

Actuellement, les citoyens de Quévillon doivent faire près de 160 km de route, jusqu’à Val-d’Or, pour avoir accès à des vols commerciaux. «Depuis quelques années, un programme du gouvernement du Québec offre la possibilité de développer les aéroports dans les régions, fait remarquer le maire Poirier.

«Notre aéroport étant centralisé par rapport au Nord-du-Québec, il y a peut-être une opportunité de servir de lien avec les communautés nordiques, ajoute-t-il. Nous avons aussi un beau potentiel touristique dans le Nord avec des vols réguliers. De plus, avoir des vols réguliers à Lebel-sur-Quévillon nous permettrait peut-être d’attirer des spécialistes de la santé ici», avance M. Poirier.

Un sondage névralgique

Dans le cadre de cette étude, la Ville de Lebel-sur-Quévillon a mis en ligne, sur son site web, un sondage visant à bien connaître l’intérêt, les habitudes et les besoins de transport des entreprises et de la population, celles de Quévillon comme celles des secteurs environnants.

Le questionnaire peut être rempli jusqu’au 20 septembre. «C’est très important et même essentiel que les gens participent au sondage», soutient le maire Poirier.

«L’information colligée permettra d’évaluer la faisabilité d’établir une desserte aérienne, indique-t-on dans un communiqué de la Ville. Ces connexions agiront comme leviers au développement économique régional en offrant d’autres options aux touristes et aux voyageurs d’affaires qui désirent visiter la région», fait-on valoir.

Commentaires

10 septembre 2019

carole lalancette

je suis a cent pour cent pour sa cela vas donner le qoud on gens devenir visiter la belle nature avec des prix abordable pour tous

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média