Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

06 septembre 2019

Sophie Rouillard - srouillard@lexismedia.ca

Plus de 745 000 $ pour développer l’économie de la Vallée-de-l’Or

La SADC tire un bilan positif

SADC

©Gracieuseté - Le Citoyen Val d'Or - Amos

La Société d’aide au développement de la collectivité (SADC) de la Vallée-de-l’Or a tenu son assemblée générale annuelle le 5 septembre dernier.

La Société d’aide au développement de la collectivité (SADC) de la Vallée-de-l’Or tire un bilan plus que positif de son année 2018-2019, alors qu’un total de 746 700 $ a été investi pour soutenir les entreprises de son territoire.

Sur cette somme, on compte 657 284 $ qui ont été investis sous forme de prêts pour 15 projets d’affaires. 

«L’important effet levier des diverses contributions de la SADC dans ces projets est, dans bien des cas, l’élément qui permet de concrétiser un projet», estime Francis Dumais, directeur général de la Société. 

Les interventions de l’organisme ont permis de générer des investissements totaux de 5,5 M $ et de maintenir 128 emplois. 

De plus, 2018-2019 marquait également la fin de l’initiative du Soutien aux petites entreprises (SAPE) qui a permis d’investir 49 170 $ dans dix projets d’entreprises pour développer le commerce en ligne, l’innovation, l’entrepreneuriat féminin et autochtone. 

Finalement, deux nouvelles initiatives de la SADC sont en marche: RH + Ressources + heureuses, pour accompagner et former les très petites entreprises dans la rétention de personnel et le projet régional Savoir Affaires Témiscamingue, qui consiste à faire le maillage d’étudiants de l’UQAT avec des entrepreneurs pour développer de nouveaux modèles d’affaires innovateurs. 

Entente gouvernementale 

L’un des moments marquants de l’année 2018-2019 pour la Société a été son entente avec le gouvernement fédéral qui lui assure un soutien financier de 2,25 M $ sur cinq ans, soit jusqu’au 31 mars 2024. 

«La nouvelle entente offrira un cadre plus flexible et des améliorations qui permettront de moduler ses interventions dans la collectivité. Je suis confiante que l’année à venir sera très motivante et que plusieurs entreprises tireront profit de notre expertise et de nos services diversifiés», souligne la présidente de la SADC, Céline Brindamour. 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média