Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Faits Divers

Retour

11 septembre 2019

Sophie Rouillard - srouillard@lexismedia.ca

La vague d’incendies suspects continue à Val-d’Or

pompiers val-d'or

©Archives - Le Citoyen Val d'Or - Amos

Le mois de septembre est bien occupé jusqu’à présent pour les pompiers de Val-d’Or.

La série d’incendies suspects se poursuit du côté de Val-d’Or, alors que les pompiers et la Sûreté du Québec ont dû se rendre sur l’avenue Chapais, le 9 septembre, où un feu a ravagé deux remises en plus d’abîmer deux résidences.

Près de cinq ou six personnes ont appelé les pompiers, vers minuit, alors qu’un feu ravageait deux remises.

Dès leur arrivée, les membres du Service de sécurité incendie ont rapidement constaté que le feu n’était pas de cause naturelle.

«Le feu était très avancé à notre arrivée, souligne le directeur du Service, Jean-Pierre Tenhave. Ç’a s’est propagé sur deux maisons. La finition extérieure de la première résidence a été abîmée, tout comme pour la seconde maison, dont le feu s’est aussi rendu jusque dans l’entretoit.»

Heureusement, on ne compte aucun blessé.

Depuis le début du mois de septembre, pas moins de 5 incendies ont eu lieu à Val-d’Or, et ce, dans un court laps de temps et de manière suspecte.

Ainsi, la Sûreté du Québec invite les citoyens à faire preuve de prudence plus que jamais.

«Nous invitons les citoyens qui possèdent des caméras de surveillance à les visionner et à transmettre toute information relative à ces incendies aux policiers afin de faire progresser l’enquête», indique-t-on dans un communiqué de la SQ.

De plus, il est recommandé de laisser ses lumières extérieures allumées, de verrouiller tous les bâtiments situés sur son terrain, en plus de sa résidence d’éviter de laisser accessible tout produit inflammable, d’activer des systèmes de caméras de surveillance et de signaler aux policiers tous les événements passés même si les dommages ont été minimes.

Finalement, la Sûreté du Québec souligne qu’il faut rester vigilants et contacter immédiatement les policiers lorsque l’on observe des personnes ou des déplacements douteux.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média