Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Cyclisme

Retour

18 septembre 2019

Martin Guindon - mguindon@lexismedia.ca

Olivia Baril termine sa saison avec une victoire

La cycliste de Rouyn-Noranda remporte le Critérium national

Olivia Baril

©gracieuseté – Edward Laroche

Olivia Baril a roulé les dix derniers tours du Critérium national en échappée pour filer avec la victoire.

CYCLISME. Olivia Baril (Macogep Tornatech) s’est offert rien de moins qu’une victoire au Critérium national, disputé le 14 septembre à Montréal, pour clôturer sa saison.

Cette compétition est présentée depuis cinq ans en marge des Grands Prix cyclistes de Québec et de Montréal, qui accueillent les cyclistes professionnels du World Tour. Les femmes junior, senior et maître devaient effectuer 15 tours d’un circuit urbain de 1,5 km pour un total de 22,5 km.

«Nous étions quatre filles de mon équipe. Ann-Pascale (Ouellet) a attaqué au premier tour et a fait cinq tours en solitaire. Lorsqu’elle a été reprise, c’était un bon moment pour moi de contre-attaquer et j’ai fait les dix derniers tours en échappée solitaire», résume celle qui avait terminé en 2e place l’an dernier.

La Rouynorandienne a franchi la ligne d’arrivée avec 20 secondes d’avance sur le groupe de poursuite. Elle a négocié les 15 tours en 37 minutes 38 secondes, pour une vitesse moyenne de 36 km/h. Elle savoure pleinement cette victoire en équipe et en famille.

«L'équipe a super bien couru. On termine toutes les quatre dans le top 5. On est contentes de cette victoire. Ça montre notre domination dans le peloton féminin québécois. Et on est très contente de livrer des performances comme celle-là devant la famille et les commanditaires à Montréal», confie-t-elle.

Autres Abitibiens

D’autres Abitibiens ont pris le départ du Critérium national. L’Amossoise Camille Lamothe (Iamgold) a pris le 6e rang chez les juniors, croisant l’arrivée avec le même temps que la gagnante, Laury Milette de l’équipe canadienne. Sa coéquipière Maude Ebacher n’a pu compléter l’épreuve.

Chez les seniors, le Valdorien Simon Dubuc (Vélo 2000 Rhinorack) a quant à lui terminé en 7e place, avec le même temps que le gagnant, son coéquipier Rémi Fagnan. Il a réalisé les 25 tours (37,5 km) avec un temps de 55 minutes 30 secondes, pour une vitesse moyenne 40,5 km/h.

L’Amossois Félix Boutin (Probablac Devinci) n’a pu compléter l’épreuve.

 

Chrétien s’illustre encore au GP de Montréal

L’Amossois Charles-Étienne Chrétien (Interpro), qui s’alignait avec l’équipe canadienne, a de nouveau réussi à faire parler de lui aux Grands Prix cyclistes de Québec et de Montréal, seule épreuve du World Tour en sol nord-américain. D’abord, le 13 septembre à Québec, il a tenté d’animer la course en attaquant le peloton avec un autre coureur avec une soixantaine de kilomètres à faire, avant d’être rattrapé. Il a terminé la course de 201,6 km au 116e rang, à 5 minutes 21 secondes du gagnant, Michael Matthews (Sunweb).

S’il n’a pu terminer l’épreuve de 219,6 km deux jours plus tard à Montréal, il s’est néanmoins échappé dès le début de la course avec quatre autres cyclistes, prenant même une avance de plus de 11 minutes sur le peloton. Ses efforts et son travail auront aidé son coéquipier Nickolas Zukowsky à remporter le titre du meilleur grimpeur. «Il m’a donné tout ce qu’il avait avant la Polytechnique. Je suis tellement reconnaissant envers lui. Si ce n’était pas de son effort et de son aide, on ne l’aurait pas eu, le Grand Prix de la montagne», a-t-il confié au collègue Simon Drouin, de La Presse.

 

Canuel 6e en Espagne

L’Amossoise Karol-Ann Canuel (Boels-Dolmans) a terminé 6e au classement général du Madrid Challenge, disputé en Espagne les 14 et 15 septembre. Elle a terminé 4e lors de la 1re étape (contre-la-montre), à 19 secondes de la gagnante, puis en 23e place le lendemain, avec le même temps que la gagnante. Elle a raté le podium final par 8 secondes. La championne canadienne doit prendre part La championne canadienne sur route doit prendre part au contre-la-montre individuel (24 septembre) et à l’épreuve sur route (28 septembre) des championnats du monde, disputés à Yorkshire, au Royaume-Uni.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média