Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Économique

Retour

19 septembre 2019

Marc-André Landry - malandry@lexismedia.ca

Eldorado Gold étudie l’extension de Lamaque

La durée de vie de la mine de Val-d’Or pourrait passer de 7 à 10 ans

AB-Lamaque_prodcommerciale

©Eldorado Gold

En 10 ans, la mine Lamaque d’Eldorado Gold pourrait produire quelque 1,5 million d’onces d’or.

Eldorado Gold travaille sur un projet d’extension de sa mine Lamaque à Val-d’Or, ce qui ferait passer sa durée de vie à 7 à 10 ans.

Par voie de communiqué, la société a récemment expliqué que ce projet prévoit l’augmentation de la capacité de traitement de la mine Lamaque de 1800 à 2500 tonnes de minerai par jour. Annuellement, la mine produirait 170 000 onces d’or, contre 130 000 présentement. En 10 ans, Lamaque pourrait donc produire quelque 1,5 million d’onces d’or.

Faits saillants

Pour en arriver à de tels résultats, le projet d’extension se déclinerait en trois étapes, à commencer par la construction d’une rampe souterraine de 2 km et d’un système de convoyeurs pour relier le niveau 400 du gisement Triangle, situé au sud-est de la fosse de l’ancienne mine Lamaque, à l’usine Sigma.

«Ce projet de rampe éliminerait la nécessité de hisser le minerai du niveau 400 à la surface pour ensuite le transporter, réduisant ainsi les émissions de gaz à effet de serre, le nombre de camions de transport sur les routes publiques et le bruit ambiant pour la communauté», a précisé Eldorado Gold.

L’usine Sigma aurait aussi droit à des travaux d’amélioration pour lui permettre d’augmenter sa capacité de traitement. La société minière entend appliquer pour un permis de traitement de 2650 tonnes par jour, soit 50 % de plus que son permis actuel. Cette capacité accrue de l’usine permettra à Eldorado Gold d’envisager d’autres extensions à son gisement Triangle.

Enfin, une usine de remblai en pâte serait construite afin d’offrir une solution à long terme à la gestion des résidus miniers.

Étude de préfaisabilité

Avant de statuer sur la réalisation de ce projet, Eldorado Gold procédera à une évaluation économique préliminaire d’ici la fin de 2019. Selon les résultats obtenus, une étude de préfaisabilité serait produite pour la fin du printemps 2020.

La construction de la nouvelle rampe pourrait débuter en 2020, puisque celle-ci permettra de résoudre les coûts d’exploitation de Lamaque, quel que soit le scénario de production retenu.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média