Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Environnement

Retour

23 septembre 2019

Patrick Rodrigue - prodrigue@lexismedia.ca

Agnico Eagle aménage des «batcaves» à Cobalt

Trois espèces de chauves-souris pourront profiter d’habitats propices à leur survie

Agnico_Eagle_chauves_souris

©Agnico Eagle

Grâce aux efforts de l’équipe abitibienne de restauration minière d’Agnico Eagle, trois espèces de chauves-souris menacées de disparition dans le Nord-Est de l’Ontario peuvent désormais profiter d’habitats plus favorables à leur survie.

Grâce à l’équipe de restauration minière d’Agnico Eagle basée en Abitibi-Témiscamingue, trois espèces de chauves-souris menacées de disparition dans le Nord-Est de l’Ontario pourront désormais profiter d’une meilleure protection.

Bien qu’elle soit surtout connue pour ses mines d’or, Agnico Eagle a d’abord commencé son parcours il y a une soixantaine d’années dans le secteur des mines d’argent, plus particulièrement dans la ville de Cobalt, sur la rive ontarienne du lac Témiscamingue. Aujourd’hui, la société minière procède à plusieurs travaux de restauration de ses anciennes mines.

Dans le cadre de ce travail, l’équipe de restauration minière a constaté que les anciens chantiers constituaient un habitat idéal pour les chauves-souris. Afin de favoriser la survie de ces mammifères qui jouent un rôle important dans l’écosystème en tant que prédateurs d’insectes, elle a cherché des moyens de rendre leur habitat encore plus accueillant. Le projet a été piloté par Josée Noël, gestionnaire de projets en restauration.

Avant de mettre en œuvre des mesures de fermeture et de restauration supplémentaires dans les anciens chantiers de Cobalt, l’équipe a donc évalué les infrastructures afin d’assurer une température et une circulation d’air adéquates pour les chauves-souris.

Par la suite, afin de garantir la sécurité des animaux, elle a aménagé les lieux afin de garantir la sécurité des animaux. À ce jour, cinq portes spéciales ont ainsi été installées dans quelques-unes des anciennes mines pour empêcher les importuns de pénétrer dans les galeries tout en conservant un accès pour les chauves-souris.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média