Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Société

Retour

27 septembre 2019

Martin Guindon - mguindon@lexismedia.ca

Amos se mobilise pour le climat

Environ 700 personnes ont marché et ramassé des déchets

Marche climat Amos foule

©Martin Guindon - Le Citoyen Val d'Or - Amos

Ils sont près de 700 personnes de tous les âges à s’être mobilisés pour le climat, vendredi, à Amos.

ENVIRONNEMENT. Mission accomplie pour le Mouvement étudiant pour la nature et l’environnement (MÉNE) du Cégep d’Amos. Environ 700 personnes se sont mobilisées pour le climat, le vendredi 27 septembre, à Amos.

L’événement s’est tenu de 10h à midi, dans le cadre de la grève pour le climat initiée par la jeune Suédoise Greta Thunberg, qui marchait à Montréal au même moment. Le groupe s’est scindé en deux pour emprunter des trajets différents dans les rues, tout en ramassant des déchets, avec le soutien d’employés municipaux.

«On a choisi que ce soit aussi une collecte de déchets, pas juste une mobilisation et une marche. La majorité des gens ont aussi pris des engagements pour changer des habitudes afin de réduire leur impact sur l’environnement et le climat. On ne voulait pas que ce soit juste une action et qu’ils se disent qu’ils avaient fait leur part. On voulait que cet événement soit le début de quelque chose», a expliqué Justine Corriveau, du MÉNE.

Marche climat Amos

©Martin Guindon - Le Citoyen Val d'Or - Amos

La marche s’est effectuée selon deux trajets dans les rues d’Amos, sans jamais vraiment affecter la circulation.

Marche climat Amos ramassage

©Martin Guindon - Le Citoyen Val d'Or - Amos

Les participants ont profité de la marche pour ramasser des déchets tout au long des différents trajets.

Au-delà des attentes

Ils étaient environ 700 personnes (selon l'évaluation policière) réunies à l’Agora naturelle pour le rassemblement final. Les organisateurs en espéraient 150. Plusieurs adultes se sont joints aux élèves de l’école alternative Harricana, de l’école secondaire et du campus collégial d’Amos.

«On est vraiment satisfaits de ce qui s’est passé. Ç’a dépassé nos attentes. On ne s’attendait vraiment pas à voir autant de gens, de tous les âges et aussi attentifs à nos paroles. Ça nous montre que nous ne sommes pas les seuls à penser à l’environnement», a souligné Marie Béliveau, également du MÉNE.

Messages lancés

Les deux porte-parole ont profité du rassemblement pour lancer des messages clairs. «Avec des élections qui s’en viennent, il devient encore plus important de dire haut et fort que nous voulons que nos élus agissent pour le bien-être de la planète, qu’ils mettent les enjeux environnementaux au cœur de toutes leurs décisions», a lancé Marie Béliveau.

«La prochaine fois que vous prendrez la décision de marcher au lieu de prendre votre voiture ou d’apporter votre tasse au Tim Horton, rappelez-vous de ce moment-ci. Oui, vous avez peut-être l’impression d’être seuls à poser votre geste, mais regardez autour de vous, toutes ces personnes le poseront elles aussi», a renchéri Justine Corriveau.

Des partenaires

Invité à prendre la parole, le conseiller municipal Pierre Deshaies a rappelé que la Ville d’Amos voulait donner l’exemple en implantant le compostage, en aménageant des voies actives et en installant des bornes pour recharger les véhicules électriques. Il a ensuite invité les gens à poursuivre leurs actions et à se faire entendre. «Je suis très fier de votre mobilisation aujourd’hui. Je suis un éco-optimiste. Je suis sûr qu’avec votre exemple, on va parvenir à faire un changement qui va nous mener vers un avenir durable», a-t-il déclaré.

Amélie Brouillard, directrice du campus collégial d’Amos, a quant à elle rappelé que le Cégep avait appuyé cette mobilisation en autorisant une levée de cours. Cela a permis de tenir des activités dans les campus d’Amos, Rouyn-Noranda et Val-d’Or.

©Martin Guindon - Le Citoyen Val d'Or - Amos

©Martin Guindon - Le Citoyen Val d'Or - Amos

Marie Béliveau et Justine Corriveau ont pris la parole pour le MÉNE au cours de la mobilisation.

©Martin Guindon - Le Citoyen Val d'Or - Amos

©Martin Guindon - Le Citoyen Val d'Or - Amos

©Martin Guindon - Le Citoyen Val d'Or - Amos

©Martin Guindon - Le Citoyen Val d'Or - Amos

©Martin Guindon - Le Citoyen Val d'Or - Amos

Quelques-unes des affiches que nous avons pu voir lors de la marche.

©Martin Guindon - Le Citoyen Val d'Or - Amos

Les employés municipaux circulaient près des trajets afin de récupérer les déchets ramassés par les marcheurs.

©Martin Guindon - Le Citoyen Val d'Or - Amos

Le conseiller Pierre Deshaies s'est adressé à la foule au nom de la Ville d'Amos.

©Martin Guindon - Le Citoyen Val d'Or - Amos

Amélie Brouillard a exprimé l'appui du Cégep envers ce mouvement étudiant et citoyen.

©Martin Guindon - Le Citoyen Val d'Or - Amos

Des membres du Mouvement étudiant pour la nature et l'environnement du Cégep d'Amos.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média