Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Économique

Retour

10 janvier 2019

Patrick Rodrigue - prodrigue@lexismedia.ca

À la recherche d’un «Vaisseau d’or» au sud de Chapais

Vanstar et Iamgold interceptent de l’or sur d’impressionnantes épaisseurs de sol

Vanstar_projet_Nelligan

©Ressources minières Vanstar

Le projet Nelligan est localisé à environ 45 km au sud de Chapais. Depuis 2013, Vanstar et son partenaire, Iamgold, y ont découvert quatre indices aurifères s’étendant sur environ 1 km de long par quelques centaines de mètres de large et 300 mètres de profondeur.

Le projet Nelligan, au sud de Chapais, pourrait-il un jour livrer un «Vaisseau d’or», comme le titre de la plus célèbre œuvre du poète québécois? C’est l’espoir que caresse Ressources minières Vanstar.

Le 10 janvier, la société junior de La Prairie et son partenaire, Iamgold, ont annoncé plusieurs découvertes aurifères qui, même si les teneurs en or ne battent pas des records, s’étendent cependant sur des longueurs de carotte qui ont de quoi faire réfléchir.

Tirés de neuf sondages totalisant près de 4500 mètres de forage, les résultats comprennent ainsi des valeurs de 3,59 grammes d’or par tonne de minerai (g/T Au) sur 42,1 mètres d’épaisseur, 2,35 g/T Au sur 40,4 mètres, 5,69 g/T Au sur 27,8 mètres, 2,42 g/T Au sur 16,1 mètres, 5,04 g/T Au sur 14 mètres, 3,98 g/T Au sur 12,7 mètres et 4,16 g/T Au sur 10,5 mètres.

«Nelligan démontre de plus en plus la possibilité de devenir l’un des principaux projets aurifères au Québec, sinon au Canada, s’est enthousiasmé le PDG de Vanstar, Guy Morissette, par voie de communiqué. Depuis 2013, nous y avons défini quatre importantes zones aurifères.»

De 12 000 à 15 000 mètres de forage supplémentaires sont d’ailleurs prévus pour l’hiver 2019 afin de tester la continuité des zones. Celles-ci s’étendent actuellement sur environ 1 km de long par quelques centaines de mètres de large et 300 mètres de profondeur. «Nous avons bien hâte d’amorcer ces travaux qui, espérons-le, seront aussi productifs et encourageants qu’en 2018», a mentionné M. Morissette.

Ces travaux devraient déboucher sur un premier calcul de ressources minérales par Iamgold, qui détient un intérêt de 51 % dans la propriété. Sa publication est prévue dans les prochains mois.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média