Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Économique

Retour

10 janvier 2019

Martin Guindon - mguindon@lexismedia.ca

Travailleurs: plus forte croissance à Amos et Rouyn-Noranda

Travail lift bois

©gracieuseté - Archives

De 2016 à 2017, l’Abitibi-Témiscamingue a vu son nombre de travailleurs passer de 58 678 à 58 994, pour une augmentation de 0,5 %.

EMPLOI. Seulement quatre MRC éloignées des grands centres urbains ont connu une variation en pourcentage du nombre de travailleurs supérieure à celle du Québec en 2017. Celles d’Abitibi et de Rouyn-Noranda sont du nombre.

C’est en effet ce qu’on peut lire dans la dernière édition du bulletin Flash de l’Institut de la statistique du Québec. Publié en décembre, celui-ci porte sur l’évolution du marché du travail dans les 104 MRC du Québec. L’analyse s’appuie sur les données fiscales des particuliers de Revenu Québec, en vertu de trois indicateurs.

D’abord, le bulletin compare l’évolution du nombre de travailleurs, soit les personnes âgées de 25 à 64 ans, entre 2016 et 2017. La région a vu ce nombre passer de 58 678 à 58 994, pour une augmentation de 0,5 %. Rouyn-Noranda a connu une hausse de 1,4 % et la MRC Abitibi, de 1,1 %. La hausse pour le Québec est de 1 %.

La Vallée-de-l’Or suit de près, à 0,9 %, alors que les MRC Abitibi-Ouest (-0,6 %) et Témiscamingue (-2,4 %) ont plutôt connu des reculs à ce chapitre.

Taux de travailleurs

Le deuxième indicateur étudié est celui du taux de travailleurs (proportion de gens au travail dans le bassin des 25 à 64 ans). L’Abitibi-Témiscamingue a vu son taux passer de 74,5 à 76 %, pour une progression de 1,5 point de pourcentage.

Dans ce cas-ci, les cinq MRC de la région ont connu une meilleure croissance que le Québec (0,9 point), allant de 1 à 1,6 point. Toutefois, seules Rouyn-Noranda (77,2 %) et la MRC Abitibi (77,3 %) affichaient des taux plus élevés que le Québec (77 %). La Vallée-de-l’Or est tout près, à 76,8 %, alors que les MRC Témiscamingue (72,6 %) et Abitibi-Ouest 72,4 %) ferment la marche.

Revenu d’emploi

Le troisième indicateur recensé dans le bulletin Flash est le revenu d’emploi médian. Celui-ci a progressé dans l’ensemble des MRC du Québec. Pour l’ensemble de la province, il est passé de 39 928 à 41 125 $, une majoration de 3 %.

En Abitibi-Témiscamingue, il a plutôt progressé de 4,7 % pour atteindre 44 797 $. Toutes les MRC ont connu une variation plus importante que le Québec et seulement une possède un revenu médian moins élevé, soit la MRC Témiscamingue (40 262 $). Le plus élevé se trouve dans la MRC Vallée-de-l’Or (46 785 $) qui a aussi connu la meilleure croissance ex aequo avec Abitibi-Ouest à 5,5 %.

Moins de travailleurs autonomes

Le bulletin Flash se penche aussi sur le nombre et le taux de travailleurs autonomes dans les MRC du Québec. L’Abitibi-Témiscamingue (-7 %) a connu une baisse encore plus marquée que le Québec (-3,3 %) du nombre de travailleurs autonomes, qui a atteint 13 483 en 2017. Ils représentaient 8,7 % des travailleurs dans la région. Les régions de la Côte-Nord (-9,8 %) et du Nord-du-Québec (-7,4 %) ont été plus durement touchées.

La MRC Témiscamingue a subi un recul de 11,9 % du nombre de ses travailleurs autonomes, alors que la plus faible variation se trouve à Rouyn-Noranda (-3,4 %). Les trois autres MRC ont des taux situés entre -7,2 et -8 %.

Commentaires

14 janvier 2019

Denis Perron

Je suis de Sherbrooke mais originaire d'Amos,et je pense y retourner vivre.

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média