Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culture

Retour

02 janvier 2019

Sophie Rouillard - srouillard@lexismedia.ca

L’artiste Gilles Plante n’est plus

Gilles Plante

©Sophie Rouillard - Le Citoyen Val d'Or - Amos

Gilles Plante s’est éteint à Val-d’Or, le 31 décembre, à 77 ans.

Le monde culturel de Val-d’Or pleure le décès de l’artiste-peintre Gilles Plante, décédé le 31 décembre, à l’âge de 77 ans.

Quelques heures avant l’arrivée de la nouvelle année, l’artiste originaire de Montréal s’est envolé, en étant entouré de ses proches, au Centre hospitalier de Val-d’Or. 

Le Valdorien d’adoption a participé à une soixantaine d’expositions au cours de sa carrière, amorcée en 1948. 

En plus de voir ses œuvres exposées à Val-d’Or, Malartic ou encore à Rouyn-Noranda, ses tableaux ont aussi voyagé hors de la région, notamment dans sa ville natale et même en Europe. 

L’artiste était reconnu pour sa créativité unique et son envie incessante d’aller vers l’inconnu. 

«La créativité, c’est tellement important en arts, car c’est la base. On se promène sur les ailes de l’imaginaire, ce qui m’a amené à explorer des plis et des replis de moi-même que je ne connaissais pas», déclarait-il au Citoyen il y a quelques années. 

Malgré l'arthrose qui s'était attaquée aux mains de l'artiste, Gilles Plante n'avait pas l'intention d'abandonner ses pinceaux de sitôt. 

«C'est un besoin vital pour moi peindre. Si je passe plusieurs jours de suite sans peindre, je ne me sens pas bien. C'est plus qu'une passion, c'est ma vie», racontait-il. 

Gilles Plante a également été enseignant en arts plastiques durant 31 ans.

Récompenses 

Pendant son parcours, Gilles Plante a reçu plusieurs distinctions pour son travail en tant qu’artiste. 

Il a notamment reçu le Prix Hommage lors de la 24e édition des Prix culturels de Val-d’Or. 

Avec sa dernière exposition, Les derniers migrants, qui était présentée au printemps dernier, Gilles Plante aura tenu sa promesse en tenant ses pinceaux et ses crayons jusqu’à la toute fin.

Commentaires

3 janvier 2019

Marie-Marthe Morin

Un grand homme et un grand artiste. On se rappellera de toi, de ton talent, de ton courage.

4 janvier 2019

Fernande Marin

Mes sympathies à toute la famille , ces triste car c'étais un homme avec un grand cœur et c'étais très plaisent de travailler avec lui , il va nous manquer .

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média