Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Hockey

Retour

04 janvier 2019

Pierre-Olivier Poulin - popoulin@lexismedia.ca

Les Foreurs saluent le retour de Noël avec un gain

Armada Blainville-Boisbriand - Foreurs Val-d'Or 2018-2019

©Pierre-Olivier Poulin - Le Citoyen Val d'Or - Amos

Les Foreurs ont remporté un match important contre l’Armada.

HOCKEY JUNIOR - Dans un duel que les Foreurs ne pouvaient pas échapper, ces derniers ont fait ce qu'ils avaient à faire en l’emportant 3 à 2 contre l’Armada de Blainville-Boisbriand, vendredi soir au Centre airCreebec.

 

Avec la course serrée que se livrent quatre équipes (dont l’Armada et les Foreurs) pour la quatrième place dans l’Ouest, les deux points de ce soir relevaient déjà d’une grande importance pour la fin de la saison.

Pour la deuxième étoile du match et auteur d’un but, Jérémy Michel, il ne fallait pas laisser les représentants des Laurentides repartir avec les deux points, surtout avec les nombreux absents chez les visiteurs.

«C’était un match de quatre points contre un club devant nous. On n’avait pas le choix de revenir en force avec les revers qu’on a eu dernièrement. On était prêt pour ce soir et on a eu la victoire», a affirmé le #92.

«C’était difficile mentalement pour l’Armada qui a vu Joël Teasdale être échangé avant la rencontre. Le début de match était un peu bizarre… on a bien débuté et c’est nous qui avons amené le momentum pour commencer», a commenté Pascal Rhéaume.

Les locaux ont été les premiers à s’inscrire à la marque lorsque Michel a repéré une rondelle libre devant lui avant de diriger un tir vif qui a passé entre les jambières de Brendan Cregan.

En deuxième période, un revirement de l’Armada dans sa zone défensive a permis à Ivan Kozlov de récupérer le disque et de doubler l’avance des siens avec son 10e de la campagne.

Finalement, dès la 21e seconde du dernier tiers, Maxence Guenette a inscrit un gros but qui permettait au vert et or de faire 3-0 et se donner un coussin un peu plus confortable.

Tentative de retour

Malgré le retard, la troupe de Bruce Richardson a sorti les griffes et a commencé à rendre la rencontre un peu plus stressante pour les 1691 spectateurs présents.

Tout a commencé lorsque Luke Henman a dirigé un lancer voilé qui a laissé peu de chance à Jonathan Lemieux, ce qui a porté le compte à 3-1.

Par la suite, une hésitation d’Anthony Allepot lors d’une contre-attaque adverse a permis à Peyton Hoyt de se présenter seul devant Lemieux et de réduire l’écart à un seul but.

«C’était le temps que la partie se termine. On dirait qu’il n’y avait pas d’émotions ce soir. On avait dit au gars avant le match que c’était à notre portée. J’ai trouvé qu’on a été mou du début à la fin. C’est certain qu’on a manqué beaucoup de chance, dont deux échappés. Le jeu de puissance a été correct. Je ne suis pas sûr qu’on la méritait, mais on va prendre les deux points», n’a pas caché Pascal Rhéaume dans son point de presse.

Le capitaine de retour

Absent depuis le 3 octobre après avoir reçu un bâton dans un œil, le défenseur David Noël effectuait un retour officiel sur la glace.

Limité un peu dans son temps de jeu, le joueur de 19 ans a tout de même fait quelques présences dès le début de la rencontre sur la première unité d’avantage numérique.

En revanche, deux pénalités coup sur coup à Karl Boudrias et Jérémie Biakabutuka pour ne pas avoir porté le protecteur buccal en période médiane ont donné beaucoup plus de temps de glace à l’espoir des Blues de Saint-Louis.

David Noël - Foreurs Val-d'Or

©Pierre-Olivier Poulin - Le Citoyen Val d'Or - Amos

Le capitaine David Noël faisait son grand retour sur la glace après trois mois d’absence.

«J’ai trouvé ma première présence un peu stressante, mais ç’a bien été. J’ai gardé le tout simple tout en ayant des présences courtes», a déclaré Noël sur sa soirée de travail.

«Sa présence a rassuré notre équipe. David est un gros morceau de la brigade défensive et ça fait du bien qu’il soit de retour. On a eu des gros matchs contre Rouyn-Noranda et on a eu un peu de repos, mais ç’a bien fait qu’on soit sept défenseurs ce soir», a ajouté Anthony Allepot sur son capitaine.

L'ajout de Noël faisait en sorte que Benjamin Dion sautait son tour en attaque, ce qui a permis à Pascal Rhéaume d'amener un arrière supplémentaire. L’équipe a dû même se débrouiller avec 10 attaquants pendant une bonne part de la soirée quand Yan Dion a dû quitter la rencontre avec ce qui semblerait être une blessure au bas du corps. Pour l’instant, on ne connaît pas les détails de l’absence du joueur de 20 ans.

«Yan est sur les deux unités spéciales et sur la glace en fin de partie quand on mène. Des fois, tu regardes ton banc et tu te demandes qui envoyer avec les jeunes. On en a eu quelques-uns qui ont pris sa place, notamment Frédéric Abraham, Émil Lessard-Aydin et Marshall Lessard. On est content de voir qu’ils en sont capables», a précisé l’instructeur-chef.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média