Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Sports

Retour

05 janvier 2019

Martin Guindon - mguindon@lexismedia.ca

«On s’est assez adapté, maintenant il faut gagner»

Transition plus difficile que prévue pour le Kodiak masculin

Kodiak masculin Boucher

©Martin Guindon - Le Citoyen Val d'Or - Amos

Après sept parties, Tristan Boucher était le meneur chez le Kodiak avec une moyenne de 11,9 points par match.

BASKETBALL. S’il s’attendait à une certaine période de transition en passant en Ligue d’Excellence, l’entraîneur Simon Gingras avait bon espoir que sa troupe affiche un meilleur dossier à la mi-saison.

L’équipe masculine de basketball juvénile du Kodiak d’Amos n’a remporté qu’un seul de ses huit premiers matchs pour occuper le dernier rang en section 3. Elle a gagné 68-60 contre les Maraudeurs du Collège Laval qui évoluent en section 2.

«On ne se cachera pas qu’avec quatre parties à domicile, on s’attendait à une meilleure fiche. L’objectif était d’en gagner au moins une autre à la maison et d’aller en chercher une sur la route. Surtout qu’on a joué trois des quatre équipes dans notre section et qu’on n’a pas gagné une fois», déplore d’entrée de jeu celui qui dirige l’équipe avec François Pomerleau.

Jouer 40 minutes

Selon Simon Gingras, un des problèmes de l’équipe repose sur la difficulté à conserver le même niveau d’intensité durant un match complet.

«Il va falloir jouer 40 minutes avec la même intensité, la même énergie. On a du mal à faire ça. On rivalise avec pas mal toutes les équipes qu’on affronte, mais on connaît une petite baisse de régime au 3e ou au 4e quart qui nous coûte souvent le match. Parfois, ça se joue en deux minutes», analyse-t-il.

Viser la victoire

N’empêche que l’entraîneur-chef voit bien son équipe progresser depuis le début de saison. Il le voit notamment dans l’amélioration des performances du Kodiak contre les équipes qu’il affronte pour la deuxième fois.

«Peut-être qu’on n’a juste pas assez mis l’accent sur l’importance de la victoire. On a parlé plus d’adaptation à la nouvelle ligue. Je pense que là, on s’est assez adaptés, maintenant il faut gagner», affirme Simon Gingras.

Six matchs à jouer

Au retour du congé des Fêtes, le Kodiak affrontera les Blues de Timmins dans un programme double pour une mise en forme, puis participera à un tournoi à Montréal, avant de reprendre le collier pour les six derniers matchs de la saison, dont trois à domicile. Quatre de ces rencontres seront contre des équipes de sa section.

 

Les cadets en tête de leur section

Forte d’une fiche de 5 victoires et 3 défaites, l’équipe cadette masculine de basketball du Kodiak trône en tête de la section 3. La troupe de Vincent Legault a remporté chacun des matchs contre les équipes de sa section et a perdu les trois affrontements contre des équipes de la section 2, dont un match très serré (74-67) contre le St-Ex de l’école Antoine-de-St-Exupéry à Amos. Jérémy Vallières menait l’attaque des siens avec une moyenne de 18 points par partie après six matchs cette saison.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média