Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Hockey

Retour

07 janvier 2019

Pierre-Olivier Poulin - popoulin@lexismedia.ca

Les ennuis à la maison se poursuivent pour les Forestiers

Deux défaites consécutives contre les Gaulois de Saint-Hyacinthe

Forestiers Amos 2018-2019

©Les Forestiers d'Amos - Dany Germain

Les Forestiers ont perdu leurs deux premiers duels de 2019.

HOCKEY MIDGET AAA - Le Complexe sportif Desjardins d’Amos continue d’être énigmatique pour les Forestiers, qui ont subi deux durs revers en fin de semaine dernière par la marque de 5 à 1 et de 9 à 2 contre les Gaulois de Saint-Hyacinthe.

L’entraîneur-chef Guillaume Bisaillon s’est dit très déçu du manque de passion et d’ardeur au travail de ses protégés lors des deux rencontres. Pour lui, le fait que l’équipe n’avait pas joué de matchs depuis la mi-décembre n’excuse pas tout. 

«Pour gagner dans cette ligue, il faut un minimum de passion et de fierté. Je ne veux pas être sur la panique non plus. C’est un retour et ce ne sont que deux parties, mais il nous en reste 10 afin de se préparer pour les séries éliminatoires. J’espère qu’on va être capables de monter le niveau de passion de l’équipe», a mentionné Bisaillon. 

D’autant plus qu’Amos affrontait un club qui est en plein essor dans les dernières semaines et qui a su créer un momentum avec une participation à la demi-finale au Challenge CCM, le mois dernier. 

«Je vais leur donner du crédit (aux Gaulois) parce qu’ils ont bien joué et qu’ils étaient là pour compétitionner. Ils ont eu un début de saison très lent, mais l’équipe se replace, même dans les filets. J’ai entraîné Félix Éthier l’an dernier et il a connu un début de saison difficile, mais il a quand même réussi à être nommé le gardien du Challenge CCM», a raconté l’instructeur des Forestiers. 

Six points  

D’ici la fin de la campagne, Amos jouera neuf de ses dix derniers matchs contre des rivaux de division qui sont directement devant eux au classement général. 

Le tout débute la semaine prochaine sur la route avec un affrontement contre le Phénix du Collège Esther-Blondin et un autre contre les Vikings de Saint-Eustache. 

Avec les Albatros du Collège Notre-Dame toujours dans le rétroviseur pour la dernière place donnant accès aux séries éliminatoires, les Forestiers devront bientôt mettre en banque de précieux points. 

«Saint-Eustache a 14 points d’avance sur nous au classement et avec encore quatre matchs à jouer contre eux, il y a 12 points à l’enjeu. Comme j’ai dit aux gars, il va falloir trouver un moyen de gagner ces duels», a commenté Guillaume Bisaillon. 

Celui-ci croit qu’un petit voyage à l’étranger saura remettre ses joueurs sur la bonne voie et reprendre le rythme. 

«C’est peut-être cela que ça va prendre. Une chose est sûre, va falloir mettre nos bottes de travail cette semaine. Le fait de partir sur la route avec notre routine va nous permettre de resserrer les liens, comme notre voyage à Rivière-du-Loup en début de saison», a exprimé le pilote des Amossois. 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média