Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Santé

Retour

09 janvier 2019

Anne Blondin - ablondin@lexismedia.ca

Quelques conseils pour profiter de l’hiver sans problème

AB-Hiver_skidoo

©Photo L’Éclat/Le Citoyen – Archives

La Croix-Rouge a tenu à rappeler des conseils de sécurité afin de profiter des sports d’hiver en général et de la motoneige en particulier.

La saison hivernale étant bien installée dans la région, la Croix-Rouge rappelle qu’il existe plusieurs consignes de sécurité à respecter pour profiter des activités extérieures tout en évitant les blessures. 

Le premier rappel émis par la Croix-Rouge concerne l’épaisseur de la glace. Pour marcher et patiner, celle-ci doit avoir un minimum de 15 cm. Pour le hockey, il est question de 20 cm minimum et au moins 25 cm pour y faire de la motoneige. 

La couleur de la glace peut être un bon indicatif de sa solidité. «Une glace bleu pâle est synonyme de dureté. Une glace blanche opaque est deux fois moins solide que la glace bleu pâle. Cette glace se forme lorsque la neige est saturée d’eau et gèle en surface. Finalement, une glace grise n’est pas sécuritaire. Cette couleur indique la présence d’eau. Il faut donc éviter de s’y aventurer», précise la Croix-Rouge. 

Sécurité en motoneige 

Avant de partir en randonnée, il est important de connaître l’état de la glace et le terrain sur lequel on circulera. Il est important de respecter la signalisation relative à l’épaisseur des glaces et d’éviter les endroits où il y a beaucoup de courant. La Croix-Rouge recommande également de suivre les rives des cours d’eau et de garder une distance de 15 mètres entre les motoneiges. Le casque protecteur est un incontournable. 

Il est préférable de faire des randonnées en étant accompagné d’au moins une personne. Les motoneigistes devraient également avoir un équipement de sauvetage comprenant des pics à glace, une corde, un téléphone cellulaire (dans un contenant étanche) et une trousse de secours. Il est également bon de se munir d’une lampe de poche, d’allumettes hydrofuges ou d’un briquet, d’une boîte à outils, de bougies ainsi que d’une couverture de survie. 

Engelures et hypothermie 

Quelques gestes simples peuvent prévenir les engelures et l’hypothermie. Il faut se couvrir la tête et le tronc en portant plusieurs épaisseurs de vêtements de tissus serrés (comme la laine ou les fibres synthétiques). Il faut également couvrir les doigts, les oreilles et le nez. Si les vêtements sont mouillés, il est préférable de les retirer pour en mettre le plus rapidement possible de nouveaux qui sont secs. 

Il faut aussi être en mesure de reconnaitre les signes d’engelures. Lorsque la peau devient insensible et picote, qu’elle rougit, puis devient blanche et lorsqu’elle présente de petits gonflements, il s’agit d’une engelure superficielle. Si ces symptômes sont présents, il est recommandé de se mettre à l’abri du froid et d’envelopper les parties gelées dans des couvertures ou de faire du peau à peau. Il faut cependant éviter de frotter la région gelée. 

Il faut surtout éviter de consommer de l’alcool dans ces situations. Même s’il est véhiculé que l’alcool réchauffe, il a plutôt l’effet inverse et peut faire descendre encore plus la température du corps humain.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média