Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culture

Retour

01 octobre 2019

Martin Guindon - mguindon@lexismedia.ca

L’Ensemble vocal de l’Amitié et MEG honorés à Amos

Récipiendaires des prix Coup de cœur et de la Relève

Prix coup coeur Turcotte Roberge

©Martin Guindon - Le Citoyen Val d'Or - Amos

Bruno Turcotte a remis le prix Coup de cœur à Gaëtan Roberge, chef de chœur de l’Ensemble vocal de l’Amitié.

En plus du Prix reconnaissance Thérèse-Pagé, la Commission des arts et de la culture de la Ville d’Amos a remis le prix Coup de cœur à l’Ensemble vocal de l’Amitié et le prix de la Relève à Marie-Ève «MEG» Guindon.

Le coup de chapeau à l’Ensemble vocal de l’Amitié vient souligner sa capacité de se réinventer constamment depuis 32 ans. «En 2018, cet ensemble s’est surpassé en saluant les 40 ans de l’opéra rock Starmania de Luc Plamondon. Ce spectacle fut acclamé par plus de 800 spectateurs admiratifs du travail quasi professionnel de ses 54 choristes et musiciens, de la mise en scène impeccable, de la solide performance des solistes et bien sûr, de l’habile direction du chef de chœur», a précisé le maître de cérémonie, Alain Coulombe.

«Je me souviens quand j’ai amené le projet de Starmania, j’ai eu quelques sceptiques. Les gens ont embarqué dans le projet, les choristes, les chorégraphies, les solistes… on a travaillé très fort. J’ai dit aux choristes: faites-moi confiance, si on se plante, j’en prends l’entière responsabilité. On ne s’est pas planté, et c’est grâce au travail de la gang. Tout le monde a mis la main à la pâte et ç’a donné un bon résultat», a affirmé Gaëtan Roberge, chef de chœur et fondateur de l’Ensemble vocal de l’Amitié.

Le goût de continuer

Marie-Ève «MEG» Guindon effectue quant à elle un retour dans sa région natale. «Elle est une artiste multidisciplinaire qui a le sens du travail bien fait et qui n’hésite pas à s’impliquer lorsqu’elle est sollicitée. Durant sept ans, elle a incarné le personnage d’Albertine Turcotte dans le circuit historique d’Amos vous raconte son histoire. Durant les six premières années, elle en a fait le graphisme, le montage et les portraits des personnages historiques pour la Gazette du Nord. Sa dernière réalisation est l’adaptation en roman graphique d’une pièce de théâtre inspirée de la vie de Michel Pageau, Michel et le loup, écrite par Véronique Filion», a souligné Alain Coulombe.

«C’est sûr que ça s’accompagne d’énormément de mercis, d’abord à ma famille, surtout mes parents qui m’ont vraiment encouragée toute ma vie dans le domaine artistique. Également, mon amoureux, qui m’a suivi ici, lui qui vient de Montréal. Ma sœur et son chum… sans oublier Véronique Filion et Bruno Turcotte, qui m’ont vraiment initié au monde artistique au secondaire. L’Abitibi est une région riche de sa culture, c’est important de l’entretenir, et ce prix-ci me donne le goût de continuer et je vous en remercie de tout cœur», a déclaré la récipiendaire du prix de la Relève.

 

Prix Relève culture MEG Larochelle

©Martin Guindon - Le Citoyen Val d'Or - Amos

Marie-Ève «MEG» Guindon a reçu le prix de la Relève des mains du premier récipiendaire, Mathieu Larochelle.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média