Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Économique

Retour

04 octobre 2019

Patrick Rodrigue - prodrigue@lexismedia.ca

Abcourt investira 1,6 M $ pour explorer la région de Géant Dormant

Les propriétés Flordin et Discovery à Quévillon feront aussi l’objet d’analyses

Abcourt_Geant_Dormant

©Mines Abcourt

Abcourt consacrera 1,6 M $ en travaux d’exploration pour les trois propriétés qu’elle possède dans les camps miniers de Matagami et Lebel-sur-Quévillon, dont la mine Géant Dormant.

Mines Abcourt investira 1,6 M $ au cours des prochains mois pour pousser plus en avant l’exploration à la mine Géant Dormant, dans l’optique d’en assurer la relance. Les projets Flordin et Discovery, situés dans le camp minier de Lebel-sur-Quévillon, feront aussi l’objet de travaux.

Abcourt a acquis l’ancienne mine Géant Dormant, son usine de traitement du minerai ainsi que les propriétés Flordin et Discovery en 2016, à la suite de la faillite de Minéraux Maudore.

En ce qui concerne Géant Dormant, une étude de faisabilité positive a récemment exposé un potentiel de 10 900 tonnes de minerai prouvées à une teneur de 12,20 grammes d’or par tonne (g/T Au) et de 475 625 tonnes à 11,85 g/t Au en réserves probables. À cela s’ajoutent 93 100 tonnes à 11,85 g/T Au en ressources présumées.

La production passée de cette mine située au sud de Matagami avait permis d’extraire 628 000 tonnes de minerai à une teneur de 12,12 g/T Au. Abcourt entend à présent forer 6000 mètres dans la partie supérieure de la veine 8, de laquelle beaucoup de minerai avait été extrait, pour en tester le prolongement.

À l’époque, l’exploitation de cette section de la mine n’avait pas été jugé rentable en raison du prix trop bas de l’or. Dans les conditions actuelles du marché, le géologue d’Abcourt a évalué qu’un potentiel de 1,3 million de tonnes de minerai affichant une teneur d’environ 12 g/T Au pourrait être exploité. C’est ce que les travaux d’exploration tenteront de confirmer.

Redécouvrir Discovery

La propriété Discovery est localisée à une soixantaine de kilomètres au nord-ouest de Lebel-sur-Quévillon. Dans le passé, elle a fait l’objet de plusieurs travaux d’exploration et même d’un calcul de ressources. Les données sont cependant considérées non valides pour être publiées.

La plupart des trous avaient été forés pour définir plusieurs veines et zones minéralisées de la surface jusqu’à 300 mètres de profondeur. Les travaux planifiés par Abcourt examineront le prolongement en profondeur de ces secteurs.

Faire fleurir Flordin

Enfin, à Flordin, qui se trouve à environ 40 km au nord de Lebel-sur-Quévillon, de la minéralisation aurifère avait été identifiée sur 3 km de longueur. Deux échantillonnages en vrac souterrains à partir d’une rampe avaient permis d’extraire 5174 tonnes de minerai à 2,51 g/T Au en 1987 et 4053 tonnes de minerai à 4,25 g/T Au l’année suivante. Un calcul de ressources avait ensuite été réalisé en 2011 mais, là encore, les données ne sont plus considérées comme valides.

Les 10 000 mètres qu’Abcourt entend forer à Flordin viseront à définir l’extension en profondeur des meilleures intersections rencontrées en 2010-2011.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média