Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Magazine HabitATion

Retour

07 octobre 2019

Le Groupe Lexis Media - contact@lexismedia.ca

Le condo

Une alternative à la flambée des prix

Condo

©Depositphotos - Le Citoyen Val d'Or - Amos

Phénomène fort populaire dans les grandes villes, les condominiums se font de plus en plus présents dans la région, notamment à Val-d’Or où un nouveau projet de construction sera lancé cet automne.

Par Marc-Andrée Landry

Phénomène fort populaire dans les grandes villes, les condominiums se font de plus en plus présents dans la région, notamment à Val-d’Or où un nouveau projet de construction sera lancé cet automne.

Pour le promoteur Frédéric Vincent, du Développement des Grands Ducs, le condominium se veut une alternative intéressante pour con- trer la flambée des prix que l’on connaît à Val-d’Or, tant au niveau des logements que des résidences unifamiliales.

«Quand les prix montent, c’est clair que ça prend un plan B pour les acheteurs, affirme-t-il. Ce n’est pas vrai que tout le monde peut se payer la maison à 300 ou 350 000 $. Le condo devient une option plus qu’intéressante, parce que c’est un investissement, pour un paiement mensuel plus bas que certains logements neufs à Val-d’Or. Certaines personnes ne comprennent pas l’intérêt d’investir pour vivre en appar- tement, mais il ne faut pas voir ça comme ça. C’est toujours mieux que de payer dans le vide au propriétaire de son logement.»

Le condominium présente en effet l’avantage de pouvoir prendre de la valeur au fil des années, à l’instar d’une maison. Selon les fluctuations du marché immobilier, la valeur de revente peut devenir fort intéressante.

Tranquillité d’esprit

En plus d’être un investissement immobilier, l’achat d’un condominium présente l’avantage d’offrir une tranquillité d’esprit quant à l’entretien. Les frais annuels de condos payés par les propriétaires servent en effet à défrayer les coûts relatifs à l’entretien du bâtiment.

«C’est comme s’acheter une qualité de vie, sans les tracas ou les mau- vaises surprises d’entretien, ajoute Frédéric Vincent. C’est sûr que ce n’est pas pour tout le monde, mais c’est clair qu’il y a une tranche de la population qui recherche un produit comme celui-là, notamment les premiers acheteurs, les professionnels ou les retraités qui n’ont plus besoin d’autant d’espace que leur résidence actuelle.»

Renouveler l’offre

Avec son projet dans le Domaine des Deux lacs, qui pourrait à terme se composer de 16 blocs de 6 unités, le Développement des Grands Ducs fait le pari de développer le marché du condominium à Val-d’Or, où l’on retrouve déjà quelques projets sur le territoire, notamment celui de Devcore, en milieu urbain.

«Je suis convaincu que l’offre doit être renouvelée. Les condominiums, ce n’est plus juste un phénomène de grandes villes. Si ce n’est pas encore aussi populaire ici, c’est parce qu’il n’y a pas assez d’offre de  la part des promoteurs. C’est le pari que l’on fait avec notre projet», conclut Frédéric Vincent.

Le projet piloté par le Développement des Grands Ducs se compose de blocs de six unités de condominiums.

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média