Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

11 octobre 2019

Martin Guindon - mguindon@lexismedia.ca

Moins de visiteurs dans la MRC Abitibi cet été

Une première baisse depuis 2013

Maison du Tourisme Amos Harricana

©gracieuseté

Seulement 4233 personnes ont demandé de l’information à la Maison du tourisme, une baisse de 23 %.

Après avoir atteint des sommets inégalés en 2018, le nombre de touristes a chuté de façon importante pour la première fois depuis 2013 durant la saison estivale dans la MRC Abitibi.

C’est ce qui ressort des statistiques compilées par Tourisme Amos-Harricana pour la saison s’étendant du 24 juin au 2 septembre. Seulement 4233 personnes ont demandé de l’information à la Maison du tourisme, une baisse de 23 %. Même en remontant jusqu’en 2002, on ne retrouve pas un plus faible achalandage.

«Si on se fie sur nos chiffres, le printemps tardif a repoussé le début de la saison touristique. On a reçu 711 visiteurs de moins en juin. On a aussi connu une baisse de 32 % (1090 visiteurs de moins) en juillet, en dépit du très beau temps qu’on a eu, mais une hausse en août», explique Andréane Brouard, agente de développement touristique.

Les visiteurs provenant du territoire de la MRC Abitibi ont été les plus nombreux (51,7 % de l’achalandage), devant les touristes provenant de l’extérieur de la région (28,9 %).

Miellerie Grande Ourse Tourisme Amos

©gracieuseté - Hugo Lacroix

Plusieurs attraits ont aussi subi des baisses d’achalandage, dont la Miellerie La Grande Ourse.

«On n’a pas d’explications précises, mais on pense que les inondations du printemps dans le sud de la province ont peut-être limité les déplacements des gens cet été» - Andréane Brouard

Ferme Chalpagas

©gracieuseté

La ferme Chalpagas a fait son entrée dans le circuit touristique de la MRC Abitibi cet été.

La moitié des attraits touchés

La diminution s’est aussi fait remarquer auprès de la moitié des attraits touristiques sur le territoire. Avec ses 15 075 visiteurs, le Refuge Pageau a subi une baisse de 6 %. La Miellerie La Grande Ourse, à Saint-Marc-de-Figuery, a quant à elle vécu une chute de 28 %, soit 770 visiteurs de moins qu’à l’été 2018.

En revanche, l’autre moitié des attraits a connu des hausses ou maintenu le statu quo cet été. Le Parc Héritage de Saint-Marc-de-Figuery (Musée de la poste et Boutique de la forge), a fêté ses 25 ans avec une hausse de 8 %. La fréquentation du Vieux-Palais a bondi de 14 % et celle du puits municipal, de 61 %, avec 324 visiteurs; un sommet depuis 2014.

La ferme Chalpagas de Saint-Félix-de-Dalquier a accueilli 562 visiteurs à sa première saison touristique.

Les événements

Les événements ont pour la plupart connu des baisses ou ont à tout le moins maintenu leur achalandage, l’été dernier. H2O Le Festival a toutefois misé juste avec sa programmation musicale relevée et bénéficié d’une météo parfaite pour attirer 3000 visiteurs de plus que le 55 000 de 2018.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média