Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culture

Retour

12 octobre 2019

Sophie Rouillard - srouillard@lexismedia.ca

Le bonheur de Larche

Le Valdorien dévoile «Quand je serai grand, je serai heureux»

Marc-Antoine LARCHE

©Kelly Jacob

Larche, originaire de Val-d’Or, offre cinq nouvelles chansons à ses admirateurs.

Le bonheur sous toutes ses formes, voilà ce que dégage le nouvel EP de Larche, Quand je serai grand, je serai heureux, disponible depuis septembre. Originaire de Val-d’Or, l’artiste se dévoile à cœur ouvert et en toute humilité sur cet opus qui comporte cinq chansons.

Il s’agit ainsi du troisième album en carrière pour Larche. Son premier EP, Les petits effondrements, sorti en 2014, avait été accueilli favorablement par le public. Ensuite, en 2017, avec Ma tête sur ton épaule, le musicien a dévoilé une nouvelle facette de lui-même. 

Le bonheur par-dessus tout 

Aujourd’hui, en 2019, le Valdorien n’a qu’une seule envie: être heureux. «C’est une question de lâcher-prise, estime le chanteur, de son vrai nom Marc-Antoine Larche. Je ne sais pas si c’est parce que j’approche tranquillement de la quarantaine, mais je me rends compte que le bonheur, ça se bâtit avec les belles petites choses de la vie au quotidien.» 

Pour lui, il n’est plus question d’avoir peur du passé, du présent ou du futur. «Il faut vivre dans l’instant présent, précise Larche. Quand j’ai décidé du titre de mon album, j’ai tout de suite su que ça allait parler de ça. Je gravite dans le monde artistique et je me rends compte de plusieurs choses avec le temps: il ne faut pas se comparer aux autres et arrêter de s’excuser. On est qui on est.» 

Pour ces cinq chansons, Larche y a glissé ses propres bonheurs de tous les jours. «La chanson qui parle de l’ornement d’un sapin est directement inspirée du fait que je suis un gros trippeux de Noël, admet-il en riant. Celle du grand ménage, c’est par rapport au passé, qu’il faut le laisser aller. Je m’inspire toujours de ma propre histoire, mais aussi de celles de mes amis et de mes proches.» 

«Avec le titre de cet album, certaines personnes ont cru comprendre que je n’étais pas encore heureux, ajoute le musicien. Alors que oui, je le suis vraiment.» 

LARCHE

©Gracieuseté

Quand je serai grand, je serai heureux est le troisième album en carrière pour Larche.

«Je crois que j’ai encore quelque chose à dire dans mes chansons, mais plus important encore: j’aime encore le faire»  - Larche 

Une évolution 

Au fil du temps, Larche s’est vu évoluer comme personne, mais également en tant qu’artiste. 

«Honnêtement, de l’anxiété de performance, j’en ai énormément vécue, indique-t-il. En étant à la fois un comédien et un musicien, je dois toujours me vendre. Comme ma musique est inspirée de mon vécu, quand on n’aime pas ce que je propose, ça peut être dur de ne pas le prendre comme une attaque personnelle.» 

Aujourd’hui, non seulement est-il serein avec son art, mais aussi avec ses choix. «Je veux être le plus honnête et le plus authentique possible, déclare Larche. J’ai beaucoup changé et évolué. Je sais ce que je veux et ce que je ne veux pas ou moins.» 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média