Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Scolaire et collégial

Retour

04 novembre 2019

Dominic Chamberland - dchamberland@lexismedia.ca

Rentrée locale fracassante pour les Astrelles et les Gaillards

Les deux équipes de basketball du Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue portent leurs fiches à 4-0 cette saison

Astrelles Basketball

©Photo Le Citoyen - Dominic Chamberland

Lara-Michèle Bellemare a inscrit 15 points dimanche dans la victoire des Astrelles contre Ahuntsic.

Il va falloir se lever de bonne heure pour battre les Astrelles et les Gaillards du basketball cette année, on dirait bien.

Les deux équipes du Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue ont porté leurs fiches à 4-0 en ce début de saison dans le circuit collégial québécois, ce week-end au campus de Rouyn-Noranda, en balayant leur programme double respectif pour saluer leur rentrée locale.

Du côté féminin, les Astrelles ont signé des victoires de 82-78 samedi soir et de 57-48 dimanche après-midi, face au Collège Ahuntsic, pour s’emparer seules de la tête dans la section A de la conférence Sud-Ouest.

Mérédith Roy, avec 33 points (dont 26 dans le premier match), Jasmine Genesse, avec 30 points (dont 21 dans le premier match), Danaé Allard, avec 29 points (dont 15 dans le second match), et Lara-Michèle Bellemare, avec 26 points (dont 15 dans le second match également) ont dirigé l’offensive des Abitibiennes dans ce balayage.

Si les Astrelles avaient pris une avance d’une quinzaine de points avant que celle-ci ne s’effrite en fin de match samedi soir, elles ont dû combler un déficit de huit points au troisième quart le lendemain pour se sauver avec la victoire. «Nous (les entraîneurs) sommes fiers de la résilience et du cœur au ventre des filles, a souligné l’instructeur-chef Pier-Alexandre Turcotte.

«On aurait pu l’échapper dimanche; on affrontait une très bonne équipe, mais nos joueuses se sont faites confiance et ont joué avec une belle énergie dans un match physique où il fallait travailler fort pour chaque point, a-t-il mentionné. Tout le monde a fait sa part dans ces deux victoires, les filles qui jouent moins souvent ont aussi apporté leur contribution», a ajouté Turcotte en signalant que Danaé Allard, de retour dans la région après un séjour au Collège Champlain/Saint Lawrence, «est sortie de sa coquille en fin de semaine».

Les Astrelles ne reprendront le collier que les 30 novembre et 1er décembre alors qu’elles disputeront un important programme double face aux Islanders du Collège John-Abbott, à Rouyn-Noranda et à Amos. «On vise le top 3 au classement final, mais nous aurons une meilleure idée où on se situe après ces matchs contre John-Abbott», a indiqué Pier-Alexandre Turcotte.

Un week-end de 71 points pour Lavallée

Du côté masculin, Bastien Lavallée a connu une fin de semaine de 71 points (dont 36 lors du deuxième match) pour aider les Gaillards à signer des triomphes faciles de 104-54 et de 107-64 contre les Gaulois de Rosemont (derniers au classement avec un dossier de 0-5), samedi soir et dimanche après-midi. Xavier Pratte a pour sa part enfilé 40 points (20 dans chaque rencontre), tandis que Samuel Collard en récoltait 26 (dont 16 dans le second match).

Gaillards Basketball

©Photo Le Citoyen - Dominic Chamberland

Bastien Lavallée marqué 36 points samedi et 35 dimanche face aux Gaulois de Rosemont.

«Deux belles performances d'équipe. On joue du basketball très dynamique, a fait valoir le pilote des Gaillards, Jean Mercier. Notre énergie en défensive a été le principal facteur dans ces résultats. Nous sommes très fatigants pour l’adversaire, ce qui nous permet d’obtenir des paniers plus faciles. On nous dit qu’il manquait deux grands joueurs pour Rosemont, mais bon, on compose avec l’équipe qui se présente devant nous», a-t-il raconté.

Occupant le 1er rang dans la section B-1 de la conférence Sud-Ouest, la formation régionale renouera avec l’action les 16 et 17 novembre, à Ville LaSalle, en livrant deux autres importants duels intra-division contre le Boomerang du Cégep André-Laurendeau. «C’est une très belle équipe qui compte beaucoup de vétérans. Nous devrons être prêts», a signifié Mercier.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média