Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Hockey

Retour

07 novembre 2019

Pierre-Olivier Poulin - popoulin@lexismedia.ca

Les Foreurs tiennent leur bout, mais s’avouent vaincus

Drakkar Baie-Comeau - Foreurs Val-d'Or

©Pierre-Olivier Poulin - Le Citoyen Val d'Or - Amos

Nathan Légaré tente de capitaliser sur un retour donné par Francesco Lapenna.

HOCKEY JUNIOR - Deux buts sur le même désavantage numérique auront propulsé le Drakkar de Baie-Comeau et ainsi se sauver avec une victoire serrée de 3 à 2 sur les Foreurs de Val-d’Or, qui subissent un quatrième revers de suite.

À égalité à 1 partout, Baie-Comeau a pu compter sur l’excellent travail de Gabriel Proulx et du capitaine, Gabriel Fortier, pour prendre une avance de deux buts en début de troisième période.

Pendant que les Nord-Côtiers tentaient d’écouler une punition de banc, une mauvaise sortie de Francesco Lapenna a été coupée par Fortier avant de repérer Proulx dans l’enclave qui a redonné l’avance aux visiteurs.

Quelques instants plus tard, un mauvais bond du disque à la ligne bleue du Drakkar a profité aux deux attaquants pour creuser l’écart par l’entremise du capitaine.

«Ce n’est pas une bonne performance au niveau du jeu de puissance. Le désavantage numérique de l’autre équipe a très bien fait comme le nôtre, ce soir. Notre attaque à cinq manquait de hargne ni de désir d’être la meilleure unité sur la glace. On a réussi à revenir de l’arrière, mais c’était trop tard», a souligné Pascal Rhéaume.

Alignement éclopé

Dans un contexte difficile où six réguliers sont absents pour le moment chez les Foreurs, certains jeunes de l’équipe ne semblent pas vouloir prendre la chance qui leur est offerte, selon Rhéaume.

«Après ça ils vont se demander pourquoi ils seront hors de l’alignement quand les vétérans vont revenir. Certains d’entre eux font bien, mais d’autres ont une belle chance devant eux. C’est décevant parce que de la hargne, ça ne s’enseigne pas. Me semble que j’embarquerais sur la glace et je me défoncerais», a renchéri l’instructeur, qui a aimé la prestation de Mathis Cloutier et de Zackary Michaud.

Malgré le retour de Jérémie Biakabutuka à la ligne bleue, aucun autre n’est prévu pour les deux duels de la fin de semaine à Sherbrooke (samedi) et Québec (dimanche). Ce qui veut donc dire que Cloutier, Michaud ainsi que Paul-Edward Vollant auront une chance supplémentaire de se faire valoir aux yeux de l’organisation.

Un réveil signé Lessard

Quelque peu à plat durant les 40 premières minutes avec seulement huit tirs sur Lucas Fitzpatrick, Val-d’Or est sorti de sa torpeur en début de troisième période lorsque Marshall Lessard a profité d’un relais de Jérémy Michel pour dégainer sur réception et inscrire son équipe au pointage.

Le vert et or a même failli prendre les devants peu après, mais le portier du Drakkar a réalisé un petit bijou en frustrant Jacob Gaucher alors qu’il était allongé sur le sol. Un arrêt qui a aura toute son importance puisque ses coéquipiers ont inscrit les deux buts en infériorité numérique, peu après.

«Lucas est solide depuis le début de la saison et c’est bon pour nous ainsi que pour lui. Il commence tranquillement à faire parler de lui», a lancé l’entraîneur-chef du Drakkar, Jean-François Grégoire, qui prenait la place de Jon Goyens qui est retourné auprès de sa famille avec le récent décès de son père.

Lessard a toutefois redonné vie aux Foreurs en noircissant la feuille de pointage pour une seconde fois avec un bon tir des poignets dans la lucarne.

«C’est un match où on revenait de l’arrière. C’était uniquement 1-0 pour eux avec une période à faire, donc tout était possible. Quand c’est devenu 1-1, on a eu un petit momentum et la rencontre était à notre portée… c’est là qu’on voit qu’ont doit jouer pour 60 minutes», analyse le pilote des Foreurs.

Les Baie-Comois avaient pris les devants en deuxième période grâce à Thomas Ethier qui a profité d’une séquence serrée à la ligne bleue des Foreurs pour compléter un bel échange.

Croyant avoir vu un hors-jeu, Pascal Rhéaume n’a finalement pas eu gain de cause après une révision vidéo.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média