Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

07 novembre 2019

Martin Guindon - mguindon@lexismedia.ca

Thomas Fecteau a pris son dernier envol

Il a marqué l'histoire régionale de l'aviation

Thomas Fecteau

©gracieuseté

Thomas Fecteau

Thomas Fecteau, qui aura marqué l’histoire régionale de l’aviation, a pris son dernier envol le 1er novembre, à l’âge de 94 ans, en Beauce.

Beauceron d’origine, il était venu s’installer à Senneterre en 1947 pour travailler pour son oncle, Arthur Fecteau, qui y opérait une compagnie d’aviation et qui l’a formé comme pilote de brousse.

«On volait à Senneterre, Chibougamau, Mistissini, Waswanipi et à la Baie-James. On n'avait pas de bulletins météo. Au début, on n'avait même pas de radios dans les avions. Des Indiens nous faisaient des signaux avec des branches de sapin», nous avait-il raconté, lors de la parution en 2009 de ses mémoires, Au-delà du 48e parallèle, écrites avec son épouse Françoise Gaudreau (décédée en 2014).

Après son départ de la région en 1955, il est devenu pilote de ligne, puis chef pilote du Service aérien gouvernemental. Il a contribué au développement des avions Canso et CL215, spécialisés dans le combat des incendies forestiers.

Thomas Fecteau laisse dans le deuil ses enfants Jean-Marie, Hélène, Colette et François, plusieurs petits-enfants et arrière-petits-enfants. Ses funérailles seront célébrées le samedi 16 novembre à 11h, en l'église de Sainte-Marie en Beauce.

 
Thomas Fecteau article

©Archives - Le Citoyen Val d'Or - Amos

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média