Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

13 novembre 2019

Marc-André Gemme - magemme@lexismedia.ca

Le Ice Challenge ne sera pas de retour en 2020

Les organisateurs se disent déçus de l’ATSX

Ice Challenge La Sarre 2018

©Photo L’Éclat / Le Citoyen – Marc-André Gemme

La direction du Ice Challenge de La Sarre a opté pour une année sabbatique en espérant le retour de l’événement en 2021.

Les organisateurs du Ice Challenge de La Sarre ont confirmé que l’événement de calibre mondial ne sera pas de retour en 2020. La raison invoquée serait liée au manque de communication de la part de la All Terrain Skate Cross Federation (ATSX), l’organisme parrain des courses de descente en patin.

«Cet été on s’attendait à avoir des réponses claires de la part de la Fédération pour avoir des confirmations, une date d’événement et des règles précises, a indiqué Yannick Provencher, un des trois organisateurs originaux de l’événement. On voulait commencer à travailler sur le projet plus tôt que les trois dernières années pour être mieux préparés et mieux structurés.» 

Pour les organisateurs, c’était la même histoire année après année: malgré la satisfaction de l’ATSX à la fin du Ice Challenge, celle-ci attendait à la dernière minute pour confirmer le retour de l’événement l’année suivante. «On devait avoir des réponses cet été, mais on n’en a pas eues, a déploré M. Provencher. On a reçu nos premières réponses il y a trois semaines, donc on a décidé qu’on ne rembarquait pas dans le projet cette année avec un délai aussi court.» 

300 000 $ de mise en place 

Selon Yannick Provencher, l’élaboration d’un événement comme le Ice Challenge qui a été présenté à l’hiver 2019 coûte jusqu’à 300 000 $. Les quelques mois que l’ATSX donnait à l’organisation lasarroise pour l’organiser étaient trop courts. «On aurait voulu avoir plus de temps pour trouver des commanditaires et mieux planifier l’événement plutôt que de tout faire à la dernière minute comme ç’a été le cas les trois dernières années», a-t-il expliqué. 

Ludovic Bruneau, autre organisateur du Ice Challenge, se dit également déçu pour les commerçants de La Sarre. «On remplissait les hôtels La Sarre; tous les airbnb, les restaurants étaient pleins pendant une semaine, a-t-il souligné. La plupart des compétiteurs arrivaient une semaine avant l'événement. On envoyait même le monde dormir à Amos et Rouyn-Noranda parce qu’il n’y avait vraiment plus rien à La Sarre.» 

L’organisation n’est pas fermée à un retour éventuel en 2021, mais ne le fera pas tant que l’ATSX n’arrivera pas à confirmer les détails dans des délais jugés raisonnables. 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média