Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Communauté

Retour

19 novembre 2019

Sophie Rouillard - srouillard@lexismedia.ca

Val-d’Or prend position contre la violence conjugale

Le conseil de ville désire sensibiliser la population

Violence conjugale

©Dépositphoto

En 2015, le ministère de la Sécurité publique indiquait qu’un peu plus de la moitié des victimes de violence conjugale ont moins de 40 ans.

Dans le cadre des 12 jours d’actions contre la violence faite aux femmes, du 26 novembre au 6 décembre, la Ville de Val-d’Or s’est proclamée comme étant une municipalité alliée contre la violence conjugale.

Alors que toute la province sera invitée à se mobiliser au cours des prochains jours, la Ville de Val-d’Or a fait entendre sa volonté de sensibiliser ses citoyens, lors de sa séance du conseil de ville du 18 novembre. 

«On veut faire en sorte que les gens prennent conscience de la réalité qui n’est pas toujours très agréable à constater ou à entendre, estime le maire Pierre Corbeil. Mais si on ne partage pas l’information, on risque d’entretenir ces situations déplorables.» 

Le premier magistrat estime qu’en 2019, la violence conjugale doit plus que jamais être éradiquée. «Je n’ai pas les chiffres pour Val-d’Or, mais on sait que le phénomène existe, on ne peut pas se dire que tout va bien et que ça ne se passe pas chez nous», souligne Pierre Corbeil.  

En 2015, l’ensemble des services de police du Québec ont enregistré 19 406 infractions contre la personne commises dans un contexte conjugal. Parmi les crimes les plus graves, on comptait des homicides, des tentatives de meurtre ainsi que les voies de fait.  

«La violence envers une personne, que ce soit une femme ou un enfant, c’est inacceptable. On est en 2019 et il faudrait que les gens réalisent que ces situations n’ont jamais été acceptables, mais qu’elles le sont encore moins aujourd’hui, surtout avec toute l’éducation et la sensibilisation auxquelles nous sommes confrontées», conclut-il. 

Ville inclusive 

Par ailleurs, la Ville de Val-d’Or a renforcé son intention de miser sur le respect des différentes cultures en présentant la nouvelle appellation de son comité travaillant sur le dossier du racisme et de la discrimination: Comité Val-d’Or, ville inclusive. Présenté initialement en 2016, ce comité travaille notamment avec l’aide du Plan contre le racisme et la discrimination, adoptée par la Ville en 2018.  Une liste de procédures et d'actions a été mise sur pied. Parmi les actions prévues, le comité devra notamment faire un bilan actuel du racisme à Val-d'Or, établir un répertoire de recours possibles pour les victimes ou encore mettre sur pied des activités pour sensibiliser la population à cet enjeu. 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média